happy days

Posts Tagged ‘renoir

Renoir Coco écrivant

Renoir Coco écrivant

L’ année bientôt bouclée
Comme ceinture ajustée

Vaches grasses
Ou bien maigres
Bonne passe
ou bien aigre

Faut-il faire le bilan
Du temps

Mieux vaut
Cela est certain
Afficher de l’ entrain
Affronter le nouveau
Avec la bonne humeur
Qui est gage de bonheur

Pas de pensée magique
Mais une liste pratique
Une feuille de route
Pour la petite troupe

Pas après pas
Ah ça ira…

(copyright)

AMBRE

Posted on: 23 juin 2013

Renoir Mère et enfant

Renoir Mère et enfant

L’ enfant dort dans le couffin
Enfin
La nouvelle née est là
La joie
Eprouvée tout en la contemplant
Est un sentiment
Qui ne se décrit pas

Simplement il est présent
Au fond de soi
Niché
Et l’ on voudrait envelopper
De ses bras
Le bébé
Pour le protéger
Coeur
Contre coeur

C’ est une petite fille
Parfaite
Sa délicate tête
Est auréolée
D’ un duvet finement mordoré
Un rayon de soleil
Eclaire son visage
l’ ombre des cils
Fragile
Sous le jeu de lumière
Fine paupière
Comme une perle fine
Ravissant coquillage

En contemplation
Divine perfection
L’ on s’ imprègne du souffle léger
Et régulier
De l’ enfant
Respirant
Et l’ on se prend
Dès lors
A ne plus inspirer
Pour ne pas déranger
Ambre qui dort.

(copyright)
Pour Ambre, née le 15 juin 2013.

Étiquettes : ,

RENOIR

RENOIR


Mon fils mon enfant
Te voilà un géant

Parfois je te disais
« Baisse les yeux »
Quand tes feux
De sombre velours ardents
Brillants
Et frondeurs
Défiaient
Insolemment
L’ autorité qui bridait
Le fonceur.

Maintenant c’ est moi
Qui cherche ton regard
En levant mon visage vers toi
Et quand tu en es avare
Alors je baisse les yeux
Mais tu devines mon sourire joyeux

Tu es devenu un homme
Toujours complices nous sommes
Le bonheur de l’amour échangé
Une mère et son fils à jamais.

(copyright)

Étiquettes : ,

Le regard profond
De ses beaux yeux marrons
Me caresse
Et sa tendresse
Me touche

Je pose un long baiser
Appuyé
Sur la soie de sa tempe dorée

Le doux satin
Sous ma bouche
Me dit d’ où il revient
Qui garde l’odeur
Des grands chemins
De ce bandit fugueur

Mon bel amour de chien.

(copyright)

Étiquettes :

Au fond je ne te demandais pas beaucoup
Ton bras doré autour de mon cou

J’ attendais si peu
Un gentil sourire heureux

Ce qui était certain
On marcherait main dans la main

Une paire d’ amis si doux
Des promenades bras dessus bras dessous
Un baiser sur la joue

Avant de se quitter

On aurait fait le plein
De souvenirs amusés
Pour la rentrée
A se rappeler

Je ne demandais presque rien
Seulement
Que tu m’ aimes bien
Moi qui t’ aimais tant
… Avant

A tout le moins une loyale amitié
Joliment partagée
.

Pas ton hostilité
.

Je t’ imaginais à peine
Mais pas dans tes yeux sombres la haine

Cela ne fait rien
Cela ne me fait plus rien

J’ ai grandi
Dieu merci .

(copyright)

On dirait que nous sommes deux enfants
Du même âge
Assises sagement
L’ une tient le livre d’ images
Et l’ autre lit à haute voix
Comme il se doit

Une cour de récréation
Pas loin de nos maisons
Deux amies sur le banc
On dirait un monde à notre façon

Deux jolis tabliers pour nous distinguer
Tant nous sommes semblables
Placées à la même table
A l’ heure du déjeuner

On dirait comme deux soeurs
Deux petits coeurs
D’ enfants
Si grands
Qu’ ils battent fort
Pour demander
Encore
Des histoires
De grands
Du savoir
De l’ instruction
Et du rêve à foison

Oui du rêve en moisson
Pour quand on ne saura plus
S’ il faut rire ou pleurer

Pour quand un jour le temps
Nous aurait rattrapées

(copyright)

Dédié à M .

Étiquettes : ,

Je ne veux pas t’ enterrer
Je ne veux pas que tu meurs

Si je suis née
Pour te sauver
Je remercie le Créateur

Ton coeur dans mon coeur
Pour renforcer ton coeur

Appuie-toi sur moi
Je suis ta petite soeur

Tu crains tellement pour moi
Les mauvais émois

Déjà une fois
Mais un petit est là …

Je voulais voir ce visage mâle
J’ ai rencontré le mal
Au lieu de l’ ignorer
Bien que déconseillée

Comme dans les contes d’ antan
Qui nourrirent nos jeunes ans

L’ une sauve l’ autre
Du harcèlement
Des mauvaises rencontres
Et des boniments

Alors ma beauté
Ma jolie poupée

Avançons comme toujours
Au fil des jours
Veillons l’ une sur l’ autre
Au diable les faux apôtres

Plus le temps passe
Plus nos vies sont à nous

Alors vivons
Et amusons-nous

Enfin
De tout

(Tous droits réservés)

Étiquettes : ,

juin 2017
L M M J V S D
« Jan    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

miscellaneous

Archives

Commentaires récents

Darie sur Haïku jaune
papy yabalou sur Haïku jaune
Darie sur Haïku jaune
papy yabalou sur Haïku jaune
papy yabalou sur Haïku jaune
juin 2017
L M M J V S D
« Jan    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Blog Stats

  • 130,168 hits
%d blogueurs aiment cette page :