happy days

Au large
Jusqu’au rivage
Des traits de pluie
Percent les vagues
À grand bruit

L’horizon est brouillé

Impression d’aquarelle
Délavée
Les couleurs ont coulé
Se sont mélangées
Tout semble
Gris beige brun

Les embruns
Bulles de vagues
Ressac et courants
Soulevées par les vents
Sont portés
Vers les cieux
Jusqu’aux nuages

Alors c’est le temps délicieux
Où je marche le long de la plage

(Copyright)

(« Coastal » Taylor Kinzell)

Publicités

(Copyright)

Une bête à bon dieu

déploie ses ailes

métamorphose

et s’envole

 

(Copyright)

Étiquettes :

(Wakefied street, Mike Barr)

Bruine sur les trottoirs

Du ciel miroirs

On marche sur les nuages

On enjambe la lune

C’est la pluie de la nuit

(Copyright)

Étiquettes : ,

Généreuse lumineuse
la lune cette nuit
lisse les ténèbres
bonne année

(Copyright)

(Copyright)

Étiquettes : , ,

Des traces ont rayé
le doux silence blanc
blessures éphémères
Il neige

(Copyright) (Copyright)
Frits Thaulow « Ski sur la colline-1874 »

Étiquettes : ,

Ouvert pour cause
De bonne humeur

Les verres sont levés
À la santé de la nouvelle année

On ose
Afficher le bonheur
D’ avoir de belles pensées
On est résolu
Et même déterminé

Veiller sur les enfants
Les bêtes et les plantes
Prendre soin des aînés

Mais le temps est venu
Aussi
Des petits plaisirs
Choisis
De vivre mieux sa vie

Lire
Et voyager
Flâner et s’ amuser
Apprendre à cuisiner
Des recettes succulentes

Travailler l’ insouciance

Penser à remercier

Et puis traverser
Rencontrer l’ inconnu
L’ autre côté de la rue
Un visage affable
Une main tendue
Un petit mot aimable
Un sourire entendu

Voilà la nouvelle année
Levons nos verres
À la bonne santé

Que les puissants aident les démunis
Que les diplomates traitent les conflits

Que nous soyons ouverts

Que nous soyons bénis
Merci

(Copyright)


Kandinsky « Les petits plaisirs »

Étiquettes : ,

(Copyright)

Il bruinera toute la journée
Sur les tombes du cimetière
Militaire
d’ à côté

Tous en rang
Les restes éparpillés
retrouvés
Des jeunes gens mortifiés

Le temps est maussade

Alignements rassurants
D’ une armée immobile
En mouvement

Sur les stèles aucun portrait
Jamais
Ce ne sont pas des soldats inconnus
Mais ils seront
À jamais
Méconnus

Un grand champ
Vert et blanc
Égayé une fois l’ an
Par des coquelicots de papier
Des bleuets
Au pied des croix posés

Un chagrin infini
Peut-être par désespoir
Ce cimetière juvénile
N’ éveille nul élan romantique
Cela serait dérisoire

Pas de mots malhabiles
Sous enveloppe plastique
Aucune peluche
Ni bougie
La douleur en ces lieux
Se passe de colifichets
Symboliques

Maintenant il pleut

Avec précaution
Est-ce irrespectueux
Je marche sur le gazon
Gênée de piétiner
La terre qui pèse
Sur les cercueils
Enfouis

Je crois dans les dates
Et les rituels
Ils donnent du courage

La mémoire a besoin d’ ancrage
Et si elle ne peut empêcher
L’ histoire de recommencer
Nous n’oublions pas
Ainsi
Pourquoi et pour qui
Nous combattons
Aussi

(Copyright)

(Copyright)

Étiquettes :
novembre 2018
L M M J V S D
« Août    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

miscellaneous

Archives

Commentaires récents

Monique dans Les embruns
Monique dans Les embruns
Dominique dans Les embruns
darie dans Les embruns
Monique dans Les embruns
novembre 2018
L M M J V S D
« Août    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Blog Stats

  • 134 783 hits
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :