happy days

Posts Tagged ‘renard

Pieter Boel

Pieter Boel

Sous un éclairage froid
C’ est une nuit d’ hiver
Dans la pâle rue noire
Un renard
Aux yeux verts
Rousse créature
Etincelle l’ obscure

Je ne sais s’ il me voit
Dans cette pièce sombre
Sans ombres
Où immobile je me tiens

Rien
Nulle luminescence
Signale ma présence
Il scrute à travers le carreau
je me garde de bouger le rideau

Est-ce lui l’ acteur
Ou bien le spectateur
Quel est de nous deux
Le voyeur
Le curieux

La bête noctambule
Détourne la tête
Voilà qu’ elle déambule
Pas plus grande qu’ un canin
Son long museau est fin

Puis soudain escalade
Une haute palissade
Et saute dans un jardin

Son fouet large et fourni
Est comme fier étendard
C’ est certain
Ce n’ est pas un chien
C’ est un goupil
De ville
Un renard
Londonien.

(copyright)

Je marche dans les rues de Londres

La nuit est sombre
Et seule mon ombre
Dit une présence humaine

Je me promène

Une balade sans lune
Un monde de plume
Léger léger
Une nuit ouatée de noir

Doux espoir
De voir le monde
Paisiblement reposer

Bon soir aux veilleurs
Aux rêveurs éveillés

Velleitaires du sommeil
Entre miel et ciel

Si les corps sont étendus
Les âmes se promènent aux nues
Un voyage kaleidoscope
De bric et de broc

Email aléatoire
Des miroirs
De la journée passée
La vie rêvée

Je marche pas à pas
Je sonde mes pas
Les odeurs des jardins sont palpables
Les sons identifiables

La rivière Tamise non loin
Me berce de ses remous distincts

Un renard traverse la rue
Et un autre le suit
C’ est la nuit

(copyright)

Qui sur le jardin veillera

Si je ne suis plus la
.

Cette femme statut

Devetue

Elle ne le fera pas

Elle a plie ses bras

En une pose

De bronze
.

Ecureuils et oiseaux

N’ en seront que plus beaux

Libres

Jouissance entiere

Fiers proprietaires

De ce carre urbain
.

Qui abreuvera les fleurs

C’ est la lumiere du jour

Qui leur indiquera

l’ heure de la saison

Des pluies

Et des fruits
.

Qui observera les renards

Nos yeux aiment se croiser

Tard

Devant la maison
.

Je vous laisse

Mes vivants

Encore une valise

Encore un hall de gare

Et tous ces gens

Que je ne veux pas voir
.

Nous sommes si bien

Ensemble

Sereins

Dans le jardin
.

Faut-il vraiment partir

Oui je le crains
.

Mais rien ne me fait peur

je pense a mon bonheur
.

De vous savoir soignees

Si bien mes aimees

Par le jardinier

De mon coeur

(copyright)

Étiquettes : , ,

août 2017
L M M J V S D
« Jan    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

miscellaneous

Archives

Commentaires récents

Darie sur Haïku jaune
papy yabalou sur Haïku jaune
Darie sur Haïku jaune
papy yabalou sur Haïku jaune
papy yabalou sur Haïku jaune
août 2017
L M M J V S D
« Jan    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

Blog Stats

  • 130,429 hits