happy days

Posts Tagged ‘leprechaun

J’ ai de nouveaux voisins irlandais
Toute une famille de farfadets

Tout a commencé
Avec un arc-en-ciel
Dans le jardin planté

Oui par un beau matin
J’ allais chercher du miel
Dans mon jardin

Derrière le coin alpin
Je les vis soudain

Tout d’ abord je pensais
Que l’ hortensia avait poussé
Ses feuilles dans la nuit

La verdure bougeait
Comme par vent
Agitée

J’ approchais prudemment
Et je vis finalement
Des petits êtres verts
Sous l’ arc-en-ciel installés

Un village de leprechauns !

Je cherchais dans l’ encyclopédie
En trente six volumes et demi
Et je constatais
La page effacée

Bon me dis-je
Je vais devoir faire connaissance
Et apprendre la science
Sur mon terrain

Un très petit arc-en-ciel
Dans mon jardin
Que vont dire les voisins
Aurais-je à craindre leur fiel
Vont-ils venir
Et s’ enquérir

Au diable les voisins
Je reviens à mes copains

Les léprechauns !

j’ ai toujours accueilli l’ étranger
Nous devons nous entraider

Je m’ appretai à souhaiter
Aux petits farfadets
La bienvenue
Pour un temps
S’ entend

Quelle ne fut ma surprise
De trouver sous la porte
De derrière
Sous la verrière
Le réglement intérieur du jardin
Et des horaires de train

Vous me connaissez
Je ne m’ en laisse pas conter
Mon sang ne fit qu’ un tour
Comment
Pas même bonjour
Les garnements
Ont mangé leur pain blanc

J’ allais donc les voir
Avec une pelle et un rateau
Pour les remettre dans l’ eau
Du caniveau
C’ était fini la poire

Approchant
De leur camp
J’ entendis une petite dame
Elle les fustigeait
Sans état d’ âme

« Bande d’ ivrogne
Avez-vous vu votre trogne

Seule Dominique peut nous aider
Et vous lui cassez les pieds »

Par cette harangue interloquee
Moi qui m’ appretai a les chasser
Je pretai attention
Pour plus d’ information

« Nos tresors ont disparu
Ce n’ est pas un de notre cru
Aucun de nos villages
Ne commettrait pareil outrage

Les deux chaudrons de pieces d’ or
Un chacun aux pieds de l’ arc
Plante dans le parc
Ont disparu du decor

Vaguement flattee
D’ entendre ainsi qualifie
Mon petit jardin urbain
je feins d’ eternuer
Pour annoncer mon entree

Un leprechaun s’ approcha
De moi
Sa longue barbe pointue
Et ses paluches velues
Le designaient
Comme le chef du village
Par son age

Dominique me dit-il vous etes l’ elue
J’ eclatais d’ un rire pointu
« Je ne me suis jamais presentee
A une election votee »

Un detail que vous devez connaitre
Les leprechauns ces petits etres
N’ ont aucun sens de l’ humour
Je venais de faire un four

Allez ma fille
Bougez vos gambilles
Nous sommes les gardiens des tresors d’ Irlande
Si nous les egarons nous recevrons des guirlandes

Je ne me sentais pas vraiment concernee
Mais devant leur petite mine apeuree
J’ acceptai leur proposition
Quelle etrange mission

Tel un limier
Sur une piste lance

Je fis une enquete de quartier
Et rapidement il me revint
Qu’ une renarde fiancee
Faisait la belle
Avec de l’ or aux oreilles

J’ allai me presenter au terrier
De la goupille du quartier

De chaque lobe de la belle
Pendait O merveille
Un petit chaudron de pieces d’ or
D’ accord

Un renard voleur
Quelle stupeur

Le beau male roux
Me dit « pas du tout
J’ ai trouve les chaudrons
Qui trainaient dans le son »

Et je compris alors
Que les farfadets enivres
Avaient egare
Les tresors
Sans s’ en vanter
Vous l’ imaginez

Le joli couple amoureux
Rendit le tresor aux peureux
Et j’ offris a la demoiselle
De belles cerises en paire
Pour se mettre aux oreilles

Le lendemain les farfadets etaient partis
Sans me dire au-revoir
Mais je trouvai pres de l’ abreuvoir
Un petit mot MERCI

(copyright)

Étiquettes : , , ,

J’ ai de nouveaux voisins irlandais
Toute une famille de farfadets

Tout a commencé
Avec un arc-en-ciel
Dans le jardin planté

Oui par un beau matin
J’ allais chercher du miel
Dans mon jardin

Derrière le coin alpin
Je les vis soudain

Tout d’ abord je pensais
Que l’ hortensia avait poussé
Ses feuilles dans la nuit

La verdure bougeait
Comme par vent
Agitée

J’ approchais prudemment
Et je vis finalement
Des petits êtres verts
Sous l’ arc-en-ciel installés

Un village de leprechauns !

Je cherchais dans l’ encyclopédie
En trente six volumes et demi
Et je constatais
La page effacée

Bon me dis-je
Je vais devoir faire connaissance
Et apprendre la science
Sur mon terrain

La suite … à demain

Étiquettes :

mai 2017
L M M J V S D
« Jan    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

miscellaneous

Archives

Commentaires récents

Darie sur Haïku jaune
papy yabalou sur Haïku jaune
Darie sur Haïku jaune
papy yabalou sur Haïku jaune
papy yabalou sur Haïku jaune
mai 2017
L M M J V S D
« Jan    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

Blog Stats

  • 129,781 hits
%d blogueurs aiment cette page :