happy days

Locomotion

Posted on: 22 janvier 2016

Le vieux a grimpé dans son auto

Mobile, il ne l’ est plus trop

A cheval , il irait au trot

Combien de chevaux

Dans sa deux chevaux ?

Ses descendants

l’ avaient sommé

De descendre

de sa trottinette ,

patiner n’ est pas jouer

Il fait des sommes

Tout éveillé

Bouger

n’ est pas de tout repos

Poser pied à terre

C’ est aller au cimetière

Le vieux n’ est pas pressé

Il ira à pieds

Devant

D’ ici-la

Décéder

Il n’ est pas décidé

Ce n’ est pas dans ses plans

En attendant

Il monte dans l’ arbre

Choisit une belle branche

S’ y assoit comme sur un banc

Et regarde le vent.image(Copyright)

Publicités
Étiquettes :

11 Réponses to "Locomotion"

Dominique, ce poème fait sourire à cause de tous ses jeux de mots, malgré son sujet très sérieux: cela fait du bien de voir appeler un vieux , un vieux, et non senior , personne âgée ou du 4 ème âge! Il faut bouger pour ne pas se momifier avant l’heure.
L’arbre qui illustre sa nouvelle installation frappe aussi par son double aspect; un côté hiver, tout rabougri,peut-être mort, et l’autre où est calé le vieux, tout fleuri ( fleurs de cerisier?): il a le pouvoir de transformer la réalité, il domine le monde, et même les oiseaux volent vers lui.. .

Mareria, c’ est tout à fait cela !
Et vous avez vu, il veut bien s’ asseoir sur un banc mais s’ il est dans un arbre !!!

Dominique, que des jeux de mots, j’aime beaucoup l’idée de « regarder le vent » c’est le summum de la concentration ! aujourd’hui on peut habiter dans un arbre, certains ont installé des chambres avec balcon, il y a la corde pour monter les provisions, je ne suis pas certaine que les compagnies d’assurances assurent contre l’incendie !! vivre dans un arbre, pourquoi pas, voilà comment vivre autrement !
On pourrait intituler ce texte « le vieux qui ne voulait pas mourir » (après le livre hilarant « le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire ») j’aime beaucoup le dessin, ce vieux est assis sur la branche fleurie de la vie…. et puis on retrouve patiner et trottinette !

Dites Monique, étranges ces cabanes, certaines ressemblent à des excroissances, d’ autres à des champignons.

Dominique, incroyable, mais ce sont les Américains qui ont eu cette idée de construire de véritables logements luxueux dans les arbres et depuis, on en trouve aussi en France, dans les lieux touristiques et la Bretagne en est un haut lieu. C’est vrai qu’on dirait la maladie du champignon de l’arbre, j’ai un prunus atteint de ce champignon, je suis arrivée avec un petit couteau pour enlever cette masse qui s’est avérée être aussi dure que du béton, impossible même avec un burin ! cela veut dire en général que l’arbre est très vieux et qu’il est en passe de mourir, mon prunus a quatre troncs d’envergure et il a quelques 110 années.
Ce vieil homme n’a besoin que d’une branche, sa sagesse fait le reste.

Vous pourriez aménagé votre champignon en béton pour faire une maison de Schtroumpf.

Dominique , vous avez bien exprimé aussi la volonté de l´homme , âgé , qui l´assume , il le faut bien , mais qui ne veut pas qu´on le cantonne à cet état de fait . Ils/elles ont tant de choses à dire et partager d´ailleurs .
Dans son e-mail de ce matin , mon frère disait que notre père lui avait raconté comment se passait la vie entre les deux guerres , anecdotes dont il n´avait jamais parlées . Mon père et une de sœurs ont écrit un petit livre sur leur père . Il a fallu des heures d´enregistrements et de patience , pour faire ressurgir les souvenirs . Remettre sur pied une rubanerie rasée , le Front Populaire , puis la seconde guerre qui ruine les efforts … Il a fallu une double cataracte pour qu´il accepte de partir.
Et durant sa convalescence , il criait ( les yeux bandés ) dans les corridors :  » Sortez-moi de ce tombeau . On m´attend au travail !…  »
Mon père devait lui faire un rapport chaque soir Fichu malade !… : ))
La Vie ne se laisse pas faucher , et c´est bien . On lit tout cela dans votre poème , poétiquement , bien sûr . Le dessin est extra .

Merci Darie pour ce beau commentaire.
C’ est magnifique d’ avoir pu recueillir les souvenirs de famille.
Quand on est jeune, on ne souhaite pas les entendre, on cherche l’autonomie,
la liberté et ces souvenirs sont des fardeaux que l’ on ne veut pas porter.
Et puis avec les années, on reconnaît et même on a besoin de ces racines qui nous stabilisent et nous donnent de la force mais parfois, hélas, il est trop tard.

Elles sont amusantes , les petites cabanes bretonnes . On est carrément « Chez les oiseaux » , au beau milieu des branches .
J´en connais un que cela amuserait …
A propos de la rubanerie à reconstruire , mon grand-père et son père avaient pensé à un cinéma à la place . C´était plein d´avenir , tout nouveau et moderne comme perspective . Mais pour le clergé,
c´était un lieu de perdition , et m´sieur le curé , s´était déplacé pour les en dissuader , quand il avait eu ouïe-dire du projet : ))

Cela pourrait être la trame(rubanerie ^^)
d’ un roman, c’ est attendrissant ce temps passé.

Darie, des souvenirs émouvants mais vous avez encore votre papa donc c’est très « vivant », ce sont des hommes de caractère.
Tous nos aînés auraient dû tenir une sorte de journal de bord destiné aux héritiers de l’après et c’est bien de les évoquer justement avant qu’il ne soit trop tard, comme le souligne Dominique.
Quand on est ado on n’aime pas trop les histoires de guerre et les anciens nous paraissent comme des entités hors de notre portée mais avec les années, nous éprouvons un intérêt soudain à savoir, à connaitre des détails et ces détails nous mènent aux noms qui ont fait l’histoire, ce qui la rend vivante. Ces deux grandes guerres ont suscité des situations invraisemblables, insolites, terrifiantes parfois cocasses mais dramatiques pour chacun. Voilà qui marque une jeunesse , définitivement, ce fut « l’enfance silencieuse et sacrifiée »

Le vieux de l’arbre m’inspire une autre réflexion, sur sa branche, il est déjà en route pour sa montée au ciel, mais cela ne veut pas dire pour lui que c’est la mort et le cimetière.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

janvier 2016
L M M J V S D
« Déc   Mar »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

miscellaneous

Archives

Commentaires récents

Dominique sur Si un jour
Dominique sur Si un jour
Monique sur Si un jour
Monique sur Un 11 novembre
Darie sur Un 11 novembre
janvier 2016
L M M J V S D
« Déc   Mar »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Blog Stats

  • 131,205 hits
%d blogueurs aiment cette page :