happy days

Le soldat britannique type

Posted on: 11 novembre 2015

image

THE AVERAGE BRITISH SOLDIER

En ce jour du 11 novembre, voilà un document en l’ honneur des soldats britanniques.

(« AVERAGE » ici prend le sens de statistique,
c’ est à dire le soldat moyen ou bien type.)

image

Je prends la liberté d’ étendre cet hommage à tous les soldats, hommes et femmes, des armées des pays du monde libre.

Respect et reconnaissance à tous ces braves qui ont choisi pour métier de nous protéger comme l’ ont fait parents,
grands-parents, ancêtres dont beaucoup parmi eux ont sacrifié leur vie et reposent loin de chez eux.

Publicités

11 Réponses to "Le soldat britannique type"

très bel hommage.

Bonjour chère collègue de blog, merci pour votre appréciation qui compte toujours pour moi.

Le  » soldat inconnu  » mis à l´honneur , c´est important pour tous ces hommes , de montrer qu´ils ne sont justement pas  » inconnus  » .
On reconnait leur courage de risquer leur vie et aussi leur santé . Les blessures sont parfois irréparables . On n´oublie pas les familles derrière eux . Les voir partir est une épreuve . Ayant deux fils , je me suis souvent mise à la place des mères . En revoyant hier le film
 » Apocalyspe  » , séquences documentaires prises sur le vif , ces départs sur les quais sont émouvants . Fleurs , baisers , paquets pour la route .
Et avec le recul , on se demande lesquels sont rentrés …

Bonjour Darie, vous avez tout dit.

Bonjour à tous en ce jour de souvenir… ils étaient tous des soldats, avec seulement des uniformes différents, ils n’avaient pas tous les mêmes aspirations, les mêmes vies mais jamais hommes ne furent plus frères que ceux-là. Ils furent des héros, même malgré eux, aujourd’hui nous leur disons merci pour tout ce que vous avez sacrifié pour que nous vivions en hommes libres.

Au champ d’honneur

(Adaptation du poème: In Flanders Fields, de John McCrae)

Au champ d’honneur, les coquelicots
Sont parsemés de lot en lot
Auprès des croix; et dans l’espace
Les alouettes devenues lasses
Mêlent leurs chants au sifflement
Des obusiers.

Nous sommes morts
Nous qui songions la veille encor’
À nos parents, à nos amis,
C’est nous qui reposons ici
Au champ d’honneur.

À vous jeunes désabusés
À vous de porter l’oriflamme
Et de garder au fond de l’âme
Le goût de vivre en liberté.
Acceptez le défi, sinon
Les coquelicots se faneront
Au champ d’honneur. »

Bonjour Monique, ce poème du colonel canadien McCrae à l’ occasion des funérailles en 1915 de son camarade décédé lors des terribles batailles d’ Ypres en Belgique , est fondateur de la tradition et symbole du coquelicot comme mémoire des morts au champ d’ honneur ou les fameux
« Effroyables jardins » du poème
d’ Apollinaire , rappelé ici sur la page consacrée au jour de la Grenade.
Fidélité à ces Braves.

Guillaume APOLLINAIRE mort à 38 ans :

À Nîmes

Je me suis engagé sous le plus beau des cieux
Dans Nice la Marine au nom victorieux

Perdu parmi 900 conducteurs anonymes
Je suis un charretier du neuf charroi de Nîmes

L’Amour dit Reste ici Mais là-bas les obus
Épousent ardemment et sans cesse les buts

J’attends que le printemps commande que s’en aille
Vers le nord glorieux l’intrépide bleusaille

Les 3 servants assis dodelinent leurs fronts
Où brillent leurs yeux clairs comme mes éperons

Un bel après-midi de garde à l’écurie
J’entends sonner les trompettes d’artillerie

J’admire la gaieté de ce détachement
Qui va rejoindre au front notre beau régiment

Le territorial se mange une salade
À l’anchois en parlant de sa femme malade

4 pointeurs fixaient les bulles des niveaux
Qui remuaient ainsi que les yeux des chevaux

Le bon chanteur Girault nous chante après 9 heures
Un grand air d’opéra toi l’écoutant tu pleures

Je flatte de la main le petit canon gris
Gris comme l’eau de Seine et je songe à Paris

Mais ce pâle blessé m’a dit à la cantine
Des obus dans la nuit la splendeur argentine

Je mâche lentement ma portion de bœuf
Je me promène seul le soir de 5 à 9

Je selle mon cheval nous battons la campagne
Je te salue au loin belle rose ô tour Magne »

La bataille d´Ypres a été une horreur . Et quand j´étais toute jeune , un menuisier belge des environs d´Ypres , nous avait racontés qu´avant
l´attaque au gaz , tous les rats se sauvaient dans la même direction .
Tous ses légumes blanchissaient au potager . Il avait flairé un mauvais signe et calfeutré sa maison . Les civils souffraient aussi énormément et on mangeait ce qu´on trouvait , une angoisse permanente , surtout avec des enfants .

Paroles de poilus :

« 1915
Je ne sais pas si je pourrais dormir dans un lit à présent, on est habitué à coucher par terre ou sur la paille
quand on peut en trouver. Il y a bien deux mois que je ne me suis pas déshabillé, et j’ai enlevé mes souliers
cette nuit pour dormir ; il y avait au moins quinze jours que je ne les avais pas quittés.
Je vais te donner quelques détails comment nous avons passé la nuit dans la tranchée. Celle que nous avons
occupée a une longueur de cent mètres à peu près, construite à la lisière d’un petit bois (…) ; elle est
profonde d’un mètre, la terre rejetée en avant, ce qui fait que l’on peut passer debout sans être vu. La largeur
est généralement de quinze centimètres et l’on fait de place en place des endroits un peu plus larges de façon
à pouvoir se croiser quand on se rencontre. Dans le fond de la tranchée et sous le terrain, on creuse de petites
caves où un homme peut tenir couché, c’est pour se garantir des éclats d’obus.
Adolphe Wegel

Merci lady Do_Dickens de m’avoir rappeler que ces femmes & ces homme soldats sont les premiers remparts à la tyrannie et l’infamie en combattant pour notre LIBERTÉ .

Hello Gilles, toujours contente de vous lire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

novembre 2015
L M M J V S D
« Oct   Déc »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  

miscellaneous

Archives

Commentaires récents

Monique sur Un 11 novembre
Dominique sur Si un jour
Dominique sur Si un jour
Monique sur Si un jour
Monique sur Un 11 novembre
novembre 2015
L M M J V S D
« Oct   Déc »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  

Blog Stats

  • 131,498 hits
%d blogueurs aiment cette page :