happy days

Epi d’ or

Posted on: 2 avril 2015

Van GoghJeune enfant blond
Petit épi d’ or
Ne te penche jamais
Au dessus l’ eau
Qui dort


S’ il te parait
Beau
Au dehors
Le puits est si profond

Ne sois pas tenté
Par l’ obscurité

Il n’ y a pas mystère
Ni trésor
Mais la misère
De s’ y noyer
Au fond

Ecoute ta grand-mère
Pense à ta mère
Et comme les tournesols
Tourne ton visage
Vers les paysages
Inondés de lumière

(copyright)
Dédié à Klaus Müller

Publicités
Étiquettes : ,

4 Réponses to "Epi d’ or"

merci Dominique c’est fort gentil , ma grand-mère m’appeler ainsi , épis d’or , j’avais les cheveux au soleil qui briller comme de l’or , c’est un beau poème , tu as un très bon goût en poème …la vie sans poèsie et sans souvenirs et comme une fleur qui dois vivre sans pétales pour prendre la chaleur du soleil

Hello Klaus, tu as été ma source d’ inspiration !

Pour Klaus Muller, une très jolie chanson de Charles Aznavour « mon camarade »

« Camarade
Tu étais mon seul ami, mon camarade
Tous les deux nous avons fait des barricades
Les maquis, les commandos, les embuscades
Mon camarade

Camarade
Un dimanche en défilant à la parade
Je t’ai vu soudain là-bas sur une estrade
Tu étais visiblement monté en grade
Mon camarade

Camarade
Les plus grands venaient te donner l’accolade
Ce n’était que mains serrées et embrassades
Ça donnait une impression de mascarade
Mon camarade

Camarade
Moi ici j’ai pris mon parti des brimades
Nous dormons tout habillés, les nuits sont froides
L’important c’est de ne pas tomber malade
Mon camarade

Camarade
Je ne vois qu’un petit coin de ciel maussade
Et les murs qui défieraient toute escalade
Ce n’est pas une prison d’où l’on s’évade
Mon camarade

Camarade
Le matin c’est la relève des brigades
A midi c’est l’heure de la promenade
Et la nuit on fait des rêves d’escapade
Mon camarade

Camarade
J’ai appris qu’ils t’ont donné une ambassade
Quelque part à Caracas ou à Belgrade
Plus tu montes plus, tu vois, je rétrograde
Mon camarade

Camarade
C’est fini j’arrête ici mes jérémiades
À bientôt qui sait dans une ou deux décades
Et je signe comme au temps de nos gambades
Ton Camarade

Tu étais mon seul ami, mon camarade
Tous les deux nous avons fait les barricades
Les maquis, les commandos, les embuscades
Mon camarade. »

Monique c’est très beau …aznavour un grand chanteur …j’aime bien ces textes …mais je trouve de nos jours qu’il devrait faire que des roles au cinéma …c’est un grand acteur ( fort émotionnel ) merci Monique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

avril 2015
L M M J V S D
« Mar   Mai »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

miscellaneous

Archives

Commentaires récents

Darie sur Haïku jaune
papy yabalou sur Haïku jaune
Darie sur Haïku jaune
papy yabalou sur Haïku jaune
papy yabalou sur Haïku jaune
avril 2015
L M M J V S D
« Mar   Mai »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

Blog Stats

  • 130,407 hits
%d blogueurs aiment cette page :