happy days

Haïku d’ automne (9)

Posted on: 23 novembre 2014

copyright

copyright

Je ferai un herbier

de mes pensées

qui n’ ont jamais

germé

(copyright)

Publicités
Étiquettes :

12 Réponses to "Haïku d’ automne (9)"

Bonjour Dominique; voilà un haïku qui semble avoir « germé » avec une évidence extraordinaire; c’est le propre de ce genre de poème: on a l’impression qu’il a toujours existé, et il devient immuable: une pensée sauvage comme ces petites pensées, ancêtres de celles qu’on cultive..Vous avez ce grand jardin « secret » qu’est ce blog, où poussent toutes sortes de poèmes ; et cette idée de l’herbier, où l’on va avoir en réserve ce qui n’est pas encore exprimé, qui permet de ne pas oublier…Personnellement, je me rends bien compte que si je ne prends pas des notes sur lectures, films etc, cela devient le néant. Amitiés.

Bonjour l’ amie Marmara, c’ est aussi une petite auto-dérision, on bouillonne d’ idées et puis FLOC, rien ! -:)))
Que mettre dans un herbier si la plante n’ a pas poussé ?

C’ est étrange, écrire pour moi ne me stimule pas, en revanche, le blog me va bien au teint parce que je partage avec des visiteurs, de tous horizons (plus de cent pays …), des inconnus qui ont l’ air de trouver un peu de bien être à me lire, et cela me fait plaisir.

J’ adore nos échanges sur les commentaires, c’ est chaleureux, instructifs, amusant.

Ce blog, près de 100 000 visites à ce jour, m’ apporte plus de joie que si je cherchais à être éditée, c’ est bien plus drôle !
Amitiés.

Je suis très admirative pour cette oeuvre de longue haleine, et tous ces échanges avec le monde…Disons que ce haïku évoque une « réserve de graines », une grainothèque, comme la fameuse qui existe à Svalbard en Norvège, et que connaît sûrement Darie . Et c’est plein d’optimisme si on songe à toutes les nouveautés à découvrir , à écrire.

Merci Marmara, mais, je crois que c’ est caractéristique de la blogosphère, on tombe sur un blog qui plait, par hasard, et on le consulte de temps en temps.
Le monde est devenu un village.
J’ ai la liste quotidienne des pays qui « viennent » sur le blog, ce qui m’ étonne, c’ est que la langue française soit lue ainsi à travers le monde, qui sont donc mes lecteurs de tous ces pays lointains ?
Mystère…

Bonjour le coin des poètes, car les commentaires sont de vraies poésies. Ce blog est magnifique, pour le relire il faudrait des heures mais de temps en temps, je reviens m’y promener comme dans un havre de paix et de méditation, un jardin mystérieux aux bruits d’herbes froissées. Très joli haïku, quelques pensées éparses mais je crois qu’au contraire elles ont germé en secret pour donner ces feuilles à l’herbier du coeur.
Tous ces lecteurs qui viennent sont autant de feuilles qui volent autour de ce jardin, c’est formidable.
Bises.

Bonsoir Monique, c’ est aussi une possibilité de cet herbier imaginaire.
Bises.

J’ai mon jardin à moi, un peu moins reposant et certainement très échevelé…. mais je crois vous l’avoir déjà donné, auquel cas il ferait double emploi.

J’ai fleur de peau,
J’ai fleur de sang,
J’ai fleur à l’affût
J’ai fleur affûtée
J’ai fleur d’aubaine
J’ai fleur bohème
J’ai fleur en plan
J’ai fleur détalée
J’ai fleur de pacotille
J’ai fleur à piler
J’ai fleur mal lotie
J’ai fleur malmenée
J’ai fleur à tout vent
J’ai fleur échevelée
J’ai fleur mortelle
J’ai fleur mort-née
……………………….. Mon jardin dévasté.

(copyright
ML-1991)

Chère Monique, je suis très contente de lire un de vos poèmes !
Je le découvre.
Le titre en est-il « Mon jardin dévasté » et qu’ en est-il de « J’ ai fleur à piler » ?

Le titre est mis sciemment en fin de texte ou plutôt de touche, c’est une sorte de ponctuation. Ce n’est pas exactement un poème, vous savez que chez moi cela relève de l’aphorisme, un peu acide, un peu humoristique ! la fleur à piler, c’est certainement cette pensée têtue qui nous caractérise et qu’on aimerait piler mais qui fait partie de nous.

J’ aime beaucoup ce titre en forme de ponctuation-constatation-conclusion…

Bonjour Dominique , les graines ont une durée de vie presque illimitée alors , on peut un jour , comme vos idées , les voir germer et pousser .
D´ailleurs , vous nous en faites profiter régulièrement avec vos poèmes, et les tableaux ou dessins qui les accompagnent .
Quand j´ai vu , grâce à votre poème ( je ne sais pas comment le retrouver ) les vitraux de l´Eglise de Daresbury , j´ai été subjuguée !
De temps en temps , je retourne les regarder … Un herbier , ce sont des feuilles séchées , mais avec vous , c´est vivant et renouvelé .
C´est toujours une surprise ! Bises .

Bonjour Darie, quel gentil commentaire !
Mais je dois rendre à César ce qui est à César, les commentaires que vous tous et toutes ici prenez la peine de rédiger apportent à ces pages, vitalité et regain.
Bises.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

novembre 2014
L M M J V S D
« Oct   Déc »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

miscellaneous

Archives

Commentaires récents

Monique sur Un 11 novembre
Dominique sur Si un jour
Dominique sur Si un jour
Monique sur Si un jour
Monique sur Un 11 novembre
novembre 2014
L M M J V S D
« Oct   Déc »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Blog Stats

  • 131,447 hits
%d blogueurs aiment cette page :