happy days

Devenir

Posted on: 25 août 2013

Franz Eybl Jeune fille lisant

Franz Eybl Jeune fille lisant

Corde à sauter et marelle
Les deux pieds sur le ciel
La natte qui trempe dans l’ encrier
de la voisine derrière
Les taches d’ encre sur les doigts
et le tablier
Le haut de l’ arbre par la fenêtre
Et le temps qui n’ en finit pas
L’ ennui en classe
Le premier jour des grandes vacances

Le temps a passé
Si vite
Fuite
Mélancolie du retour
C’ est le jour

Ce garçon maigre aux cheveux longs
Qui sautait du rocher haut
Dans l’ eau
A pris ma main une fois
Exquis frissons
Douce douleur
Nos doigts
Croisés
Mêlés
Interpénétrés
Empreintes sur le coeur

Mes cheveux sont coupés
Un peu
J’ ai choisi des crayons
Des cahiers
A grands carreaux
Et portées
De la musique pour consoler
Plus jamais
Ne reviendra …
Cet été

C’ est la rentrée.

(copyright)

Publicités
Étiquettes : ,

4 Réponses to "Devenir"

Chère Dominique,

Un peu de tristesse, un regard en arrière sur le bel été qui meurt, car chaque été est unique, comme un jour qui s’éteint on ne le reverra pas. Une coupe de cheveux pour marquer le côté neuf et sage, peut être solennel de la rentrée, tout est en ordre et bien rangé dans le cartable, tout est à étrenner comme un an neuf. La chanson de l’été est dans nos têtes et on se prend à la chanter tout en s’appliquant dès la première ligne sans rature et sans pâté…. même qu’on tire un peu la langue dans l’effort. Très beau portrait, l’émotion de la jeune fille est perceptible, on a envie de feuilleter quelques pages pour entrer dans son histoire. Voici un petit poème de Maurice Fombeure, j’espère que je ne l’ai pas déjà donné :

« LES ÉCOLIERS

Sur la route couleur de sable,

En capuchon noir et pointu,

Le ‘moyen’, le ‘bon’, le ‘passable’

Vont à galoches que veux-tu

Vers leur école intarissable.

Ils ont dans leurs plumiers des gommes
Et des hannetons du matin,
Dans leurs poches du pain, des pommes,

Des billes, ô précieux butin

Gagné sur d’autres petits hommes.

Ils ont la ruse et la paresse

Mais l’innocence et la fraîcheur

Près d’eux les filles ont des tresses

Et des yeux bleus couleur de fleur,

Et des vraies fleurs pour leur maîtresse.

Puis les voilà tous à s’asseoir.

Dans l’école crépie de lune

On les enferme jusqu’au soir,

Jusqu’à ce qu’il leur pousse plume

Pour s’envoler. Après, bonsoir !

Maurice Fombeure

Poème de Maurice Fombeure, si évocateur, merci l’ amie Monique.

L’ été finit, c’ est la nostalgie de la sensation de chaleur sur la peau, de la lumière du soleil dans les yeux qui insensiblement s’ estompent.
Une petite fille qui attend l’ été, l’ ennui d’ être enfermée dans une salle de classe et puis, l’ été est déjà passé, il faut rentrer et retrouver la classe.
Mais, l’ écolière n’ est plus tout à fait la même, plus de natte, une coupe au carré avec le passage à l’ adolescence, un premier émoi, que l’ on ne vit qu’ une fois.
On évolue, on se transforme, on ne cesse de devenir.
Les fournitures scolaires achèvent de briser les rêveries mélancoliques par leur attrait palpable.
C’ est reparti pour une année scolaire!

Aussi loin que je remonte dans mes souvenirs , le « premier jour d´école »
n´a jamais été  » la fin des vacances  » . J´ai toujours été une grande curieuse , et donc la curiosité l´emportait . Les nouvelles que les amies allaient me raconter , les nouvelles élèves , les nouveaux professeurs , les nouvelles habitudes … L´aubaine pour moi d´avoir eu une voisine de classe de New-York , une autre année , une fille de Nouvelle-Zélande , une autre qui revenait en France , après avoir vécu toute sa vie à Buenos Aires . C´était toujours moi la veinarde , qui pouvait ainsi connaître le monde ! Je crois que c´est la raison . Qu´allait-il arriver ?…
Les vacances étaient , non pas oubliées , mais dans les souvenirs ,
dès le jour de la rentrée . Bonne soirée Dominique , et…à très vite !…

Bonjour Darie,
C’ est vrai que, enfant, on passe sans transition, on ne s’ attarde pas.
On a le museau dans le sens de l’ avenir immédiat.
Amitiés.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

août 2013
L M M J V S D
« Juil   Sep »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

miscellaneous

Archives

Commentaires récents

Darie sur Haïku jaune
papy yabalou sur Haïku jaune
Darie sur Haïku jaune
papy yabalou sur Haïku jaune
papy yabalou sur Haïku jaune
août 2013
L M M J V S D
« Juil   Sep »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Blog Stats

  • 130,584 hits
%d blogueurs aiment cette page :