happy days

PARTIE

Posted on: 5 décembre 2012

Vitrail de Jérusalem , tribut de Levi, Marc ChagallEt bien voilà
Parfois je pensais
Quand tu ne serais plus là
J’ imaginais
Mais c’ était froid

Et puis
Tu n’ es plus là
Et je n’ imagine même pas

L’ effet que cela fait
Je n’ y crois pas

Je savais où tu étais
Tu étais toujours en moi
A distance je te protégeais
De ce monde froid

Sans crainte et sans émoi
Tu es partie
Tu nous savais avec toi
Qui nous a transmis la vie

Tu es partie
Soufflée frêle bougie
Et cireuse te voici
Mais ce n’ est plus toi
Qui gis là-bas

Ne me racontez pas d’ histoires
Je n’ ai plus l’ âge des grimoires
Il n’ y a pas de nouvelle
Etoile au ciel
Ni Paradis ni purgatoire
Et l’ enfer est sur terre

Tu n’ es pas sortie de ma vie
Tu es seulement partie

(copyright)

Publicités
Étiquettes : ,

6 Réponses to "PARTIE"

Chère Dominique,

Il y a un très beau texte de Charles Péguy :

«  »La mort n’est rien : je suis seulement dans la pièce d’à côté..
Je suis moi, vous êtes vous..
Ce que j’étais pour vous, je le resterai toujours..
Donnez moi le prénom que vous m’avez toujours donné.
Parlez moi comme vous l’avez toujours fait..
N’employez pas un ton différent..
Ne prenez pas un ton solennel ou triste..
Continuez à rire de ce qui nous faisait rire ensemble..
Priez, souriez, pensez à moi..
Que mon prénom soit prononcé à la maison..
Comme il l’a toujours été.
Sans emphase d’aucune sorte, sans trace d’ombre !
La vie signifie ce qu’elle a toujours signifié..
Elle est toujours ce qu’elle a été..
Le fil n’est pas coupé..
Pourquoi serais-je hors de votre pensée
Simplement parce que je suis hors de votre vue?
Je vous attends..
Je ne suis pas loin,
Juste de l’autre côté… » » »

Quand on entrouvre la porte, on sent comme une présence très forte et on sait qu’elle est là. Alors on s’adresse à elle et on lui raconte les petits bonheurs quotidiens ou les peines ! la présence est dans le coeur et la mémoire, elle devient partie intégrante de nous mêmes, elle marche avec nous le temps qui nous reste.
Affectueusement bien à vous.

Beau poème de Péguy.
Monique, c’ est ce que je ressens, elle est partie.
Elle n’ est plus là.
Vide.

Dominique, il faut quelque temps et viendra celui de l’apaisement, le vide se comblera …. un parfum, un paysage, une chanson, un lieu, un objet, tout ramènera à cette présence vivante. Le vide n’existe pas , il n’y a que des passages à vide.

Monique ?
 » Pas assez chère, mon fils !  »
Elle est précieuse et comme toute pierre fine,
on est pas peu fier de la posséder en ses amitiés virtuelles
et de la mettre en avant, lorsqu’ en Manche on va,
même absente physiquement, elle égaye promenade
et repas, dés qu’ on l’ évoque, en cercle trés fermé,
en ses qualités éprouvées et sa droiture aussi,
parole de rat .

Yannick, my pote, je partage votre commentaire au sujet de cette grande dame et il est vrai qu’ elle est toujours avec nous, quand nous passons de jolis moments « réels ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

décembre 2012
L M M J V S D
« Nov   Jan »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

miscellaneous

Archives

Commentaires récents

Darie sur Haïku jaune
papy yabalou sur Haïku jaune
Darie sur Haïku jaune
papy yabalou sur Haïku jaune
papy yabalou sur Haïku jaune
décembre 2012
L M M J V S D
« Nov   Jan »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Blog Stats

  • 130,177 hits
%d blogueurs aiment cette page :