happy days

Le hérisson (haïku)

Posted on: 29 octobre 2012

Le Hérisson déboule
De rond
Il devient long
Mais toujours
Il pique
Le porc-épic.

(copyright)

Publicités

11 Réponses to "Le hérisson (haïku)"

POULPINETTE ( haïku marin )

Elle s ‘étire et sourit,
tentacules en folie,
maman l’ a laissée,
avec son encrier,
elle est partie,
écrire sa vie .

( copyright )

C’ est … chouette !

Je sais …
C’ est tout moi çà, Dominique,
le meilleur, il y cotoie rarement le pire …

Oui Yannick, c’ est pourquoi il faut faire le ménage, parfois, chez les poulbots aussi, quand pénètre la poussière !

Alors on se pique dans le haïku avec le hérisson ? attention, un haïku doit pouvoir être lu d’une seule respiration, je viens de lire « poulpinette « et j’ai failli étouffer !!! …..bien sûr je plaisante ! redevenons sérieux, un haiku ne s’enchaîne pas, il suscite une image, sa pertinence est dans sa brièveté et le miroir auquel elle renvoie. Le meilleur est Basho, déjà cité. Un autre de Buson Yosa (1716-1783) :

« Courte nuit d’été.
Une goutte de rosée
Sur le dos d’une chenille velue ».

ou l’art de passer du hérisson à la chenille.

Les amis, à vos encriers, je propose de passer du tamanoir à la fourmilière !

Et bien, j’ y retourne !
« Sombre nuit d’ hiver
Une trace de givre
Sur la lune embuée »

Très bon celui-là mais celui du hérisson était aussi très pertinent, Ils sont tous bien vos haïku, c’est frais et léger, juste une touche de poésie dans un regard sur l’instant… c’est une écriture simultanée.

printemps sur la lande
le vent gonfle une fleur
d’héliotrope.

C’ est encourageant, merci de me guider :

« La pluie drue de novembre
Feuilles sèches
Mouillées
Bateaux des caniveaux »

Témoignage d’ une internaute harcelée

Je te remercie beaucoup PY, ce sont des « dames » auxquelles tu t’ adresses ailleurs (qu’ ici), et l’ une d’ elle avait même émis un e-mail adressé à des internautes , donc hors rézo, me qualifiant d’ atteinte d’une pathologie mentale et à laquelle il ne fallait plus s’ adresser « pour mon bien » sur le réseau … Façon d’ essayer de me faire quitter le site par ostracisation.

Tu la reconnaitras aisément, elle aime beaucoup se montrer, on lui montre la porte, elle revient par la fenêtre et à l’ obsession du dernier mot.
.
Cela n’ a pas plu à tous les destinataires , c’ est comme cela que j’ en ai eu connaissance et l’ ai fait enregistré au commissariat.
L’ officier de police l ‘a lu et m’ a dit perplexe, « ça ne vole pas haut ».

Une autre, de ton âge, (!) a même plagié un de mes poèmes et l’ a aligné sur le rézo, deux jours après que je l’ aie moi-même publié.

J’ ai reçu des tombereaux d’ ordures verbales, d’ insinuations épouvantables, des moqueries odieuses et basses, des calomnies concernant la façon dont je prenais soin de ma pauvre mère nonagénaire, des calomnies disant que j’ abandonnais mes chiens, oui sur le rézo , et tu les connais toutes.
Cela a duré des mois, j’ étais harcelée par cette bande, des femmes, je ne pouvais plus poster, elles arrivaient toutes et me tombaient dessus, elles se prévenaient hors réseau et les retardataires rappliquaient.
Et devine quoi, elles s’ affichent toutes croyantes.
C’ est pour cela que je voue une profonde reconnaissance à V et U t … Eux seuls ont … (et … aussi, mais chut.)

… j’ ai été traitée publiquement de « sorcière » , l’ une a même écrit, sans bien sûr me nommer « qu’ elle crève ! » , sur le rézo.
La plus insultante frontalement , qui m’ insulte vulgairement depuis début 2010, a écrit, » quand il est question d’ argent, la D arrive en courant … » tu saisis, je suppose l’ insinuation …
Et ce n’ est pas fini puisque encore , il y a deux semaines, TOUS mes posts étaient alertés systématiquement, il ne faut pas chercher loin.
Elles crachent leur fiel, et puis ensuite, quand cela a été lu, suppriment leur post et … allument des cierges et disent doux Jésus ostensiblement et ça, elles ne le suppriment pas.

Un commentaire pertinent et de Papy Yabalou
a ici disparu, il concernait une attaque d’ internautes
peu scrupuleux qui pensaient qu’ en elle, Miss °°,
n’ était que laideur et rides …

RIRE

Elle avait donc dû se résoudre à diffuser son image,
afin de contredire ces irrévérencieuses, puisque
bien sûr et toujours en ces cas, de femmes il ne
pouvait que s’ agir, entre elles, elles sont terribles,
comme chacun sait, côté masculin, pas vai ?
Elles en furent scotchées et recadrées, tant elles
à côté, elles, elles ne faisaient figures que de …
fossiles .

Ma réponse, dans la foulée, a disparue elle aussi,
trés probablement alertée par l’ une d’ entre elles
se complaisant à espionner ici, ce qui pourrait
bien s’ y passer, indécrotables qu’ elles sont .

Le 2/11/2012 à 15:11 Alerter Répondre

Oui Youtopou mais elles ont été bien chauffées, par derrière, hors réseau, par e-mail et phone, par « qqun », un flatteur pour dames, qui se dissimulait et passait ainsi pour le brave type discret … en apparence
et qui se vantait de l’ être …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

octobre 2012
L M M J V S D
« Sep   Nov »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

miscellaneous

Archives

Commentaires récents

Darie sur Haïku jaune
papy yabalou sur Haïku jaune
Darie sur Haïku jaune
papy yabalou sur Haïku jaune
papy yabalou sur Haïku jaune
octobre 2012
L M M J V S D
« Sep   Nov »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

Blog Stats

  • 130,593 hits
%d blogueurs aiment cette page :