happy days

L’ armoire à linge

Posted on: 1 juillet 2012

J’ aime beaucoup les beaux couples du dimanche
Endimanchés
Ils marchent en se tenant la main

Le lendemain
C’ est le lundi de la semaine
Ils se perdent de vue
Et je ne les vois plus

Les beaux vêtements
Et les grands sentiments
Sont mis dans la penderie

Ils pendent
Vides

L' armoire à linge est bien triste
Où les draps de baptiste
Sont pliés
Et empilés

Inutiles
Textiles

Mais les sachets de fleurs
Séchées
A la fragance fraîche
Nous disent la bonne humeur

Dans ces vêtements
Et ces draps
Encore battra
Contre un coeur
Un autre coeur
Aimant.

(copyright)

Publicités
Étiquettes : ,

5 Réponses to "L’ armoire à linge"

La lingère a repassé avec application ces draps sans faux pli, ils sont pliés en trois d’abord, dans le sens de la longueur, puis ensuite de façon à laisser voir, bien à plat et centrées, les armoiries brodées de la maison. De baptiste ou de grosse toile, les draps sont à l’enseigne des occupants de ce lieu..ce parfum qui s’échappe de l’armoire est entre la violette vieillie et la lavande trop verte. L’armoire gardera ses secrets de famille… un rat témoin, dirait que la pile de droite a caché l’arme du grand-père…..il y a aussi un carnet de bal, la grand-mère y a dessiné dans un coeur un prénom joliment calligraphié qui n’est pas celui du grand-père… mais qu’importe, celle qui vient a ouvert grand les portes de cette lourde armoire grinçante, elle a mis soigneusement les piles de linge dans des cartons, puis elle a apporté des draps aux mille couleurs qui ont fait chanté la vieile armoire .

C’était mon interprétation très spéciale du tableau de Hooch, mais Dominique a su donner une âme à cette armoire à linge ! j’aime beaucoup « les grands sentiments mis dans la penderie » … tous pendus sur des cintres, la liberté de décrocher celui du jour !!!!

Vous retournez le fer dans la plaie, Monique …
Une hérésie que d’ avoir confié cette arme à la Gendarmerie,
elle avait peut être une histoire, elle aussi et puis votre grand père,
il devait y tenir, une partie de sa vie en quelque sorte
et peut être pas la plus facile …
Non non non, à cela je ne pourrai m’ y faire,
tenez même moi, si j’ avais eu un peu plus de culot,
au dernier jour de mon Service Militaire,
je serai bien parti avec la quille … et mon VAB !
Vous savez que je lui avais fait mes adieux, avant de nous quitter,
lui et moi, je lui avais fait une beauté, si si et tous deux,
nous avions effectué un grand tour de casernement,
presque les larmes dans les yeux pour moi et dans les phares
pour lui, sentimentaux nous étions, on s’ était bien amusé
ensemble cette année là …

Yannick, je ne savais pas qu’en imaginant j’allais frapper !!! l’histoire des armes rendues à la Gendarmerie a fait le tour, je ne dirais pas du monde, mais du village! il y en a même un qui m’a dit : « -quelle c….ça se revend bien pas loin d’ici » (rires) vous me voyez faire le VRP avec la marchandise sous le bras ! mais le pépé a laissé d’autres traces de son passage et nous ne les braderons pas cette fois. C’est vrai qu’on se sent en sécurité avec ces museaux froids…. termes à retenir puisque ça refroidit !!! ah, les sentiments… ça nous tuera !

Elles étaient à vous Monique et vous seule pouviez décider
de la suite à donner à la conservation ou non de ces effets,
vous avez fait comme vous avez fait et donc on ne peut
vous en tenir rigueur, bon, mais c’ est vrai que femme
vous êtes et que pas tout à fait les mêmes traditions,
nous partageons en l’ Ile de Corse, mais même en simple
décoration, sur un mur, c’ est joli … une arme à feu !

Cette habitude ancienne de la lavande séchée , je la perpétue
chaque année . Un de mes fils , un grand gaillard un peu braque , me
réclame chaque année des petits sacs de lavande pour son linge .
On croirait qu´à notre époque , qu´à son âge , on ne fait pas trop de
manières ?…Mais si , c´est un délicat qui aime les parfums de
lavande sur son oreiller , sur son mouchoir , ses T-shirts … Ces jeunes sont bien imprévisibles et mystérieux . Et moi , Dominique , en vous lisant , je suis comme le chien de Pavlov , j´essaye de me remémorer ce même parfum !….Voici une petite phrase de Proust que j´aime bien :
 » Le parfum est la forme la plus tenace du souvenir  » . C´est aussi
parfois une grande source de nostalgie !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

juillet 2012
L M M J V S D
« Juin   Août »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

miscellaneous

Archives

Commentaires récents

Darie sur Haïku jaune
papy yabalou sur Haïku jaune
Darie sur Haïku jaune
papy yabalou sur Haïku jaune
papy yabalou sur Haïku jaune
juillet 2012
L M M J V S D
« Juin   Août »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Blog Stats

  • 130,177 hits
%d blogueurs aiment cette page :