happy days

LES DEUX BOUGIES (yom Kippour)

Posted on: 7 octobre 2011

On ne m’ a pas appris les mots et les gestes

Pas de candélabre en héritage
Mais les souvenirs restent
En images

Mon père allait rue des rosiers
On disait le yiddishé quartier

Pas de précieux bibelots
Mais des yaourts en pots
Emplis de gros sel

Celles
Pour son père
Pour sa mère

Les deux bougies

Ces longs cierges
Plantés vierges
Dans la verrerie

Et quand les trois premières étoiles
Pâles
Apparaissaient
Quand on les distinguait

Alors sur le rebord de la pierre à évier
Notre père
Visage sévère
Acier
Redonnait flamme
Aux âmes

Une nuit et un jour
Pensées pour toujours

Amour à jamais

Il est loin ce temps
Enfant
Où je regardais brûler le feu
De mes aïeux
Avec crainte et respect
L’ esprit inquiet
A considérer le visage de mon père fermé

Je suis devenue femme
On ne m’ a pas transmis
La liturgie
Les mots avant la flamme
Et ceux d’ après

Mais mon âme a reçu en héritage
l’ amour sans âge

Ce soir c’ est le jour
Où j’ allume à mon tour
Deux lumières
Entières
Qui auront fondu
Au soir de demain rendues

Une flamme pour les humains
Et une pour les chiens
De ma vie

Je les remercie

Et si un jour je les oublie
Un autre après moi
Y pensera
Et à moi aussi

(copyright)

Publicités

37 Réponses to "LES DEUX BOUGIES (yom Kippour)"

Ne connaissant ni de prés ni de loin les fondamentaux
de la religion juive, je constate avec attention, admiration,
curiosité aussi, sensibilité, que bien que non pratiquante,
ces traditions sont encore des plus vives en vous même,
puisque vous les avez vécues enfant et non oubliées …
Cela m’ interpelle, tant de savoir que des gens,
encore et toujours, conservent vives en eux,
les traditions de leur Passé, si fécond et qui,
quel qu’ il soit, ne saurait être effacé,
fonction de cette vie d’ aujourd’ hui
faisant fi de celle d’ antan .

Comment pourrait-on oublier « le Grand Pardon » jeûne, abstinence et prières ! j’ai une Ménorah et j’allume toujours les bougies par principe de partage et de fraternité.

Devant le portrait de ma défunte Belle Maman,
une bougie aussi est bien souvent allumée,
Monique, une flamme, toute simplette,
mais qui à elle seule en dit long,
sur ceux qui en connaissent la raison .
Toujours elle sera en nous et avec nous …

Et ceci ne serait pas complet sans Pistache
lui aussi, qui bien que chat et tout simple,
est néanmoins resté 14 années à nos côtés,
partageant joie et peine, à sa manière,
si ma Belle Maman était aimée,
lui, apprécié, il était aussi …

Tant de sensibilité et d’humanité dans ce poème, qu’il est difficile de faire un commentaire.

Mon boss ne m’autorisant toujours pas à musarder sur la Feuille, j’invite ceux qui le voudront bien à passer de temps en temps sur http://rsquelv.canalblog.com/ pour me faire un petit coucou.

Portez-vous bien tous..
Amitiés

Bonjour Ronan,

Merci d’ avoir laissé l’ adresse de ton blog ici, je vais le passer sur la FEUILLE ou je viens juste de laisser un post « de ta part » .

A propos des  » Les deux bougies », sais-tu que c’ est le moment de l’ année, la veille en fait, où l’ on doit faire table rase des rancoeurs .

C’ est une forte épreuve à passer, l’ on doit parfois, pour ce faire, se dépasser .

Des bises amicales de Dominique .

c’est curieux j’ai laissé un commentaire , et rien !!!!

Peut-être fausse manoeuvre, en tout cas, aucun com en attente ici !
Bise notre souricette .

bonjour Dominique
j’ai fait un com pour dire que j’avais répondu à Ronan sur son blog , mais j’espère que je n’ai pas fait une ânerie en remplissant la case se souvenir de moi , et que ça ne va pas donner mon adresse au vu et su de tout le monde …si c’était le cas , je demanderai à Ronan de ne pas valider mon commentaire ..
amitié et bise chère amie .
Chris .

Bonjour la belle petite,

Ne vous inquiétez pas, cela évite juste d’ avoir à remplir à chaque nouveau com, les lignes de renseignement vous concernant .
Cela est plus léger pour vous, le blog de Ronan vous reconnait de suite et bien sûr, c’ est absolument confidentiel .
Je le fais quand je sais que je reviendrai écrire sur un site, un blog .

Je vous espère en bonne humeur … et vous dis mon amitié et mon grand intérêt pour votre propre blog .
Bise .

je vous remercie pour votre réponse …bien sur que je suis de très bonne humeur ….même si je peste en lisant les commentaires sur un forum d’un article du journal ….mais vous devinez de quoi il s’agit ….
merci pour votre intérêt pour mon blog …
à bientôt …
Chris .

C’ est bien, vive les bonnes sensations !
Bise notre grisette .

J’ suis passé chez l’ baudet, comment s’ poser j’ ai pas compris,
aussi, j’ m suis cassé …
Alors d’ ici mon meilleur souvenir je lui adresse
en lui disant bien dans les yeux,
pousse donc un peu tes oreilles Patagon,
que lui parti, cela fait un de moins !

Fastoche, sous l’ article du baudet, tu cliques sur « commentaires » ;
Pas différent d’ ici ?
Il nous manque ce joli garçon à grandes oreilles, parle-lui gentillement, Yannick, s’ il te plait !
Allez, j’ t’ embrasse quand même !

Merci à vous pour vos gentilles visites sur mon blog. J’y suis très sensible.

Mon cher Ratounet, depuis que je ne passe plus mon temps sur la Feuille, mon patron a le sourire et moi je déprime !!!

Mes collègues m’évitent de peur de se recevoir quelques coups de rapières et je n’ai plus guère d’occasion de rire devant mon écran. Du coup…je travaille ! Ah misère. Nos échanges me manquent bien.

Ronan

toute mon amitié cher Ronan, et pensées amicales …..
Chris

Bonjour notre belle petite, et bise .

Bonjour Ronan,

Tu nous manques beaucoup, mais, bon, au moins il y en a un de content … LE PATRON
L’ excellente conséquence en est la lecture de ton blog, entre souris, les 39 marches, le tien, on a de quoi s’ instruire, se rencontrer et se distraire, en espérant que notre LA FEUILLE DE CHOU reverra bientôt son sociétaire baudet .

Et le rat de patauger dans l’ informatique ?!
Alors Yannick, tu as trouvé la porte d’ entrée de chez Ronan ?

Bise amicale .

Le rat, il trouve toujours, je vous rappelle que même ici
il est arrivé et que chez souricette aussi, non mais !
Cela a été difficile, ayant horreur de l’ inconnu,
touriste dans l’ âme, jamais il ne sera, il est ainsi .
Par contre une fois son parterre établi et délimité,
toujours il lui restera fidèle et ce, jusqu’ à fin …
Sur son Blog, Ronan, tout comme Chris.
ils ont leurs petites habitudes et d’ y venir parfois,
je ne m’ y sens pas trop chez moi, ayant toujours peur
de déranger, de m’ imposer même, si si,
tant discret je suis … en vrai .

Avec Domi, il en est tout autre,
elle et moi avons franchi le pas,
maintenant tous quatre avec Pascale et Annaïk,
nous nous connaissons enfin et nous nous apprécions,
suite logique aux écrits, puis à la parole téléphonique …
Cette dimension là, magnifique, est celle qui je sais,
manque dorénavant aux autres, tant à mon sens,
d’ importance elle peut avoir, aprés bien des échanges,
nous sommes l’ exemple même de ce qui peut rarement,
réunir en bien le Virtuel et le Réel …

Et cela car jamais l’ un et l’ autre, en Réseau,
ne nous sommes trahis, mentis ou inventés autre chose,
de ce qui de nous n’ était, un personnage, une vitrine,
incapables que nous étions tous deux,
de nous jouer la moindre Comédie .

Mais l’ ayant déjà fait pour souricette, Ronan,
je vais tenter de m’ y infiltrer, promis,
mais au moindre frémissement d’ arrière train,
de votre part ou de mangouste aussi,
je m’ éclipserai et en vitesse,
tenez vous le pour dit .

5/5 Yannick, en ce qui concerne notre amitié , Pascale, Yannick, Annaïk et Dominique !

Impossible d’ accéder au Fig . ce soir ????
FEUILLE de CHOU au repos, je n’ ai plus que cela à faire aussi, une bonne soirée Monique , that’s all folks !!!
Et des baisers .

1 + 1 + 1 + 1 = 5
4 x 1 = 5
5/5 = 1

Heeeeuuuu, vais voir mon émission !!!
Trop compliqué …

D’ accord Yannick, disons que 4/4=1 !

C’ est pour cela Domi, que de me marier
à scientifique, je n’ aurai pû …
Et pourtant, tenez vous bien, chez nous,
c’ est à moi que l’ on a confié les comptes,
hi hi hi et par moment, comme vigipirate,
rouges ils deviennent mais tout comme chat,
sur mes pattes je sais toujours retomber
et rose repasser et et et … sans fer ni fabulon,
de cela Pascale, elle n’ en revient pas !

Ah, Pascale a fait un bon mariage, mazel tov !

RIRE ! Yannick …
FIG toujours bloqué, impossible d’ y entrer !

Mon p’ tit Ronan, vous absent, je vous regrette, si si,
vous tripoter la queue et les oreilles, j’ adorai, car là,
répondant je trouvai et de quelle manière, jolie !
Je n’ aime en rien m’ éparpiller de partout sur le Net,
je suis ainsi fait, un peu comme vous même
vous refusez de faire entrer en votre famille,
ne serait ce que feuille de chou …
Votre place, un peu comme celle de souricette,
nous permettait diversité, tant il est vrai,
qu’ elle et vous apportez quelque chose,
qui maintenant à tendance à s’ estomper …
Alors ici il est vrai que je passe, non parce que féru
de Poésie je suis, loin s’ en faut, mais je trouve ceux ci
empreints de sincérité et de simplicité, bien écrits
et qui plus est, reflets du vécu même de l’ auteur
et en cela sensible, j’ y suis, car de ces écrits à lui,
toujours ils m’ ont attirés et ce depuis que sur Fig.
je me ballade …

Cher Yannick, Ronan, ainsi que Chris sont nos amis et nous apprécions leurs interventions ici ou ailleurs
Je suis comme vous, le sentiment de s » éparpiller » peut nous gagner, mais nous avons beaucoup de chance d’ avoir de tels petits camarades, Alors, ma foi, s’ il faut un peu devoir se promener et bien, je le le ferai, trop d’ amitié pour ces deux là !!!

Merci Dom.
Pas de souci El Ratounet, sens toi libre, mon gars. Chacun de tes passages restera une joie.

J’en profite pour vous dire qu’en bas à droite de mon blog, vous pouvez vous abonner à la newsletter et être ainsi prévenus de tous les nouveaux messages directement dans votre boîte.

Et puis a-t-on jamais vu de telle déclaration ? Reprenez vous El Ratounet, vous si petit et moi si grand…Se serait indécent !

De travailler, point trop n’ en faut, Ronan,
vous allez vous faire du mal,
croyez moi bien, je m’ y connais …
Même en Corse aujourd’ hui les ânes,
ils ne servent plus qu’ à réjouir les touristes,
fini pour eux les travaux de portage et de déplacement,
alors vous simple baudet et de Bretagne en plus,
vous devriez plus prendre soin de vous,
de vos proches aussi bien sûr, eux seuls comptent
et de ne faire qu’ honnêtement et sans plus, labeur,
sachant bien que nul n’ est indispensable,
surtout à son bureau .

« nul n’ est indispensable,surtout à son bureau  »
C’est ce que je me tue à leur expliquer…
Le fait est, qu’après le bureau, commence ma vraie vie et que celle là aussi est bien chargée.

bonsoir Dominique .
que se passe t-il avec le journal ?
bises .
Chris .

Bonsoir Chris,

En ce qui me concerne, je ne peux qu’ accéder à la page de Monique, je peux consulter la vôtre, mais la FEUILLE et les articles se bloquent quasi systématiquement, c’ est par « chance » que j’ ai pu laisser 2 ou 3 posts, j’ ai essayé je ne sais combien de fois , depuis hier !
De même, l’ écriture est ralentie …

Et vous ?

Bise l’ amie .

bonjour à tous sur cette page.
je me demande si c’est pas nénette qui vascille
impossible sur votre blog , Dominique d’écrire correctement , les lignes n’en font qu’à leur tête …….sur le journal c’est pareil , les pages sautent , tréssautent , elles ont pris froid , elles éternuent …..
il y a qque chose qui ne tourne pas rond …sur les forums de certains journaux c’est pareil …..il paraitrait que certains internautes ont des soucis aussi ….(mais pas félicie …sourires)
bises.
Chris .

Bonjour Chris,

Impossible encore aujourd’ hui d’ accéder au journal, je ne peux lire que la page de Monique et c’ est tout ?!

Alors, je me sers du blog pour vous dire à tous mon amitié :!

Des bises de Dominique .

Bonjour Dame Dom et tous les amis.

@ Ratounet : Je comprends cette impression d’éparpillement. Cependant, sens toi libre. Il n’y a pas d’obligation mais seulement de la joie à partager. Le visage que tu découvriras sur mon blog sera sans doute légèrement différent de celui du Fig. Pas par malice mais simplement parce que l’endroit y est plus personnel. Que cela ne t’empêche pas de pousser la porte quand tu en auras envie. Tu seras toujours le bienvenu.
Pour ce qui est du boulot, il ne manque pas mais c’est plutôt bon signe. Cela ne m’enpêcherait guère de venir sur la Feuille si mon aimable service informatique ne m’en avait bloqué l’accès…

Quant aux autres feuillus, mon invite est la même. Si vous vous y sentez bien, je serai ravi de vous accueillir sur mon blog . Que cela n’est pour personne le goût d’une obligation mais davantage celui d’une amitié partagée.

Hello Ronan,

Aller sur ton blog est un vrai plaisir et c’ est amusant de s’ y retrouver tous !

Je ne peux entrer sur LA FEUILLE depuis 3 jours ?! Et pourtant, je n’ ai pas de patron ?????

Bise .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

octobre 2011
L M M J V S D
« Sep   Nov »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

miscellaneous

Archives

Commentaires récents

Darie sur Haïku jaune
papy yabalou sur Haïku jaune
Darie sur Haïku jaune
papy yabalou sur Haïku jaune
papy yabalou sur Haïku jaune
octobre 2011
L M M J V S D
« Sep   Nov »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Blog Stats

  • 130,584 hits
%d blogueurs aiment cette page :