happy days

LE NOCHER

Posted on: 8 juillet 2011

L’ océan frappe les rochers
Seul un nocher
Avisé
Sauve son bateau
des flots
Agités

Il en est ainsi en toute circonstance
La constance
D’ un caractère bien trempé
La sagesse alliée
A l’ expérience

Nos vies sont ballotées
Parfois déboussolées
Essolées
Et comme plume ou plomb
Volant à tous les vents
Ou comme tombe
Pesant

Il nous faut fortifier notre âme
Avancer malgré les drames
Aimer
même si
Trop aimer
Nuit

Nous sommes seuls
Maître à bord
La belle vie n’ est pas faite pour les veuls
Il nous faut être forts

Tel Prospéro
Livré à l’ eau
Maîtriser
Nos tempêtes
Dans nos têtes

Et guider l’ équipage
Quand notre âge
est venu
A bon port

Rendre notre âme
Effrayée et pourtant
Par les ans
A la paix parvenue

Quand sonne le glas de la mort
Pour tous prévue

(copyright)

Publicités
Étiquettes : , , ,

25 Réponses to "LE NOCHER"

Dominique,

Voilà un joli texte plein de sagesse ! c’est vrai que la vie est comme un frêle esquif secoué dans les tempêtes mais aussi lisse et léger sur les mers calmes , la mort marquant la fin du voyage à tous tant elle nous paraît comme une formalité et non une fatalité ! je me demande si ce n’est pas plutôt une sorte de renoncement et de lassitude qui prend l’aura de la sérénité ! pour survivre encore, nous croyons devoir donner le secret de la traversée alors qu’en fait chacun doit faire la sienne pour atteindre son port ! combien de fois ai-je entendu « ah, si c’était à refaire », et bien je pense qu’on referait la même chose!

Bises

Monique,
Bien sur, nul n’a la reponse et cela vaut mieux comme cela ..peut etre.
Cette fin du voyage est laissee a notre interpretation personnelle…ni formalite,ni fatalite.
Une extraordinaire logique…le monde continue de tourner…nous ne sommes qu’un maillon d’une chaine bien mysterieuse composee de poussieres d’etoiles.
Quant a cette lassitude ou renoncement accepte..serenite, frequente peut etre lorsque l’etre ressent
que le port est proche…c’est a mon sens un cadeau du ciel…pour un grand passage sans douleurs excessives… de craintes surtout..vers l’inconnu.
« si c’etait a refaire »..je crois que nous ferions a peut pres les memes actions…malgres le libre arbitre,nos voies semblent tracees…
MONIQUE, vous aviez fait allusion ici a « une autre table »…c’est peut etre dans cette direction qu’il faut chercher

bonjour à tous
pas d’accord avec vous quand vous dites qu’on referait la même chose ! ce sont les expèriences de la vie qui nous façonnent , même si je pense qu’une route est tracée dès notre venue au monde ! mais si vous croyez que je referais les mêmes aneries , que j’ai déjà faites surement pas …on a déjà ici -bas acquit une connaissance de soi , positive ou négative , fort de cette connaissance ,il me semble qu’on ne referait pas le même parcours …perso je ne le ferais pas ….et je dis et je l’écris bien souvent je ne referais pas les mêmes choses dans ma 2eme vie puisque je connais déjà la 1ere ….mais là , faut déjà croire à quelque chose ….et moi j’y crois !
c’est juste mon avis ….
amitié à tous
Chris

Chris bonjour,
oui, vous avez raison,mais on prend en consideration que vous vous retrouviez a la case zero….sans avoir connaissance de votre precedente experience.
Et vu les convictions qui sont les votres,a quelques nuances pres,il est probable que sans le vouloir, vous vous retrouviez avec le meme entourage…les memes combats…
Bien sur, ce ne serait plus le meme petit rongeur…mais votre imagination pourvoira sans peine a un pseudo equivalent…
rien de nouveau sous le soleil…le monde continuera de tourner sans nous..il va la ou il doit aller,notre presence et nos actions sont negligeables…bien que peut etre,parfois,…le froissement d’ailes d’un papillon peut provoquer une tornade tres loin ailleurs.

De toutes facon,nos intuitions sur ce sujet n’engagent que nous…ne pas se prendre trop au serieux….

le concret et le reel aujourd’hui est la bise que je me permet de vous donner…………amitie….marc

bonjour Marc,

c’est vrai que lorsque l’on est croyant nous avons cette belle image « de convives assis autour d’une table qui nous est offerte un temps et qu’il faudra quitter le moment venu pour laisser la place à d’autres convives » Le temps de ce repas, nous essayons souvent l’impossible, celui de nous entendre et de nous aimer les uns les autres mais chacun est seul à sa place et il sait que c’est seul qu’il affrontera ce laps d’éternité ! j’ai ceci de contradictoire, c’est que bien que croyante, je crois au destin, celui qui nous est écrit et que nul ne peut changer ! bien sûr il y a là une logique fataliste !

je reprends pour Marc (2e volet)! je crois que c’est la fatalité qui nous sauve, la question est posée, ce qui n’empêche pas une grande part de combattivité chez tout individu parce qu’il a quelque chose à défendre ! c’est vrai Marc, finalement l’immortalité serait un enfer !

amitiés

Bonjour souris grise,

oui, la deuxième vie, cette inconnue, je la vois sans les heurts, les déceptions, les désillusions de la première vie, mais comment imaginer ce que nous ne connaissons pas ! compte tenu que « si c’était à refaire » nous devrions nous accommoder de nos mêmes travers, notre même personnalité, nos hésitations, nos décisions seraient les mêmes et nos espérances aussi ! nous n’avons pas de « pansement » pour palier à ce qui nous fait prendre le mauvais chemin ! quelquefois je me demande, en me retournant, ce que j’aurais pu changer ou bien éviter et à part de toutes petites choses sans grande importance, je ne vois pas !

PS : j’ai beaucoup de problèmes avec l’encadré du texte de ce blog, mon commentaire vient de partir sans que j’ai eu le temps de le finir sur des amitiés à ma souris grise !

bonjour ma Monique
moi je sais ce que j’aurais pu éviter ……si j’avais été là ….seulement ça …….je sais qu’avec des « si » on change avec facilité la face des choses ……parce que que c’est pas une chose sans importance , si j’avais été là ! il n’y aurai pas eu ce désastre …..d’autant que ça m’a été reproché : si tu avais été là ça ne serait pas arrivé …..et le reste dont je ne parle jamais ….parce que il y a l’après , et ça c’est bien réel …
et Marc à raison ! la 2eme vie , c’est pas la renaissance à quelque chose , c’est la naissance d’une autre chose ….nuance ….je vais méditer à ça !!!!!
n’empêche que le mur il faut le gratter c’est bien réel et pas de risque que ça se fasse tout seul .
amitié ma Monique …et à bientôt

chère souris,

surtout ne pas sombrer dans le remord « de l’absence » et imaginer que si on avait été là on aurait pu changer une situation ! je me souviens, un soir de lassitude et de travail, m’être dit « ma mère est très malade mais je ne peux pas aller la voir ce soir, j’irai dès demain midi » je me souviens avoir ressenti comme une paralysie inexplicable, une force obscure tétanisante ! le lendemain matin à peine au bureau, un coup de téléphone m’annonçait sa mort !…. qui est coupable, elle de ne m’avoir jamais aimée ou moi de ne lui avoir jamais pardonné ? je crois que c’est moi, je devais faire mon devoir ! c’est un grand remord, nos retrouvailles étaient peut être à ce prix !

bises ma souris

bises ma souris

je reviens!!! suis pas sûre ma Monique …..personne n’est coupable ….où alors si on estime qu’il doit y avoir un coupable , c’est l’adulte qui est coupable , pas l’enfant …..si l’adulte n’apprend pas à l’enfant le verbe aimer ….l’enfant ne saura jamais ce que ça veut dire …… alors , que l’adulte ne se plaigne pas après ……voilà voilà !!!
amitié .
Chris .

monique,
je me permet de penetrer dans ce qui ne me concerne pas…pour vous dire que votre triste experience avec votre mere est assez universelle…meme dans les familles les plus harmonieuses, ce genre de problemes existe…soigneusement balaye sous le tapis.
Il n’y a pas de coupable…vous ne pouviez ce soir la, la visiter….et elle malgres les apparences vous a certainement aimee..a votre insue..
quoique nous fassions, nous eprouvons de toute facon TOUJOURS un grand remord et sentiment de culpabilite lorsque la porte se ferme definitivement, qu’il n’est plus possible de reparer…que les des sont jetes.

oui Marc, c’est vrai nous ne savons pas exactement le fond des choses, il y a des nuances insaisissables, on ne connait jamais totalement un être fut-il proche, les zônes d’ombre resteront lettre morte, un dilemme, un clou dans la vie ! je me demande d’ailleurs si ce n’est pas là notre remord, ne pas avoir su lire en eux plus profondément que ce qu’ils nous montraient ? je repense à cette phrase de St-Beuve (que certains appelaient Ste-Bave), « mûrir, mûrir, on ne mûrit jamais, on durçit à certains endroits et on pourrit à d’autres », pas facile la citation mais n’aurait-il pas raison ?

non Monique,St-Beuve parlait pour lui meme…on durcit effectivement,on ne pourrit pas…on recule souvent.
mais, je sais qu’il est possible aussi d’avancer un peu..[si on le veut vraiment]
vers le mieux…
Ce que nous regrettons le plus apres la perte d’un proche…c’est l’impossibilite de lui poser les questions que nous avons neglige de poser…par lachete ou par paresse..

oui Marc, on recule souvent, ce n’est pas forcément une fuite en arrière ni un déni de responsabilité mais une sorte de réaction animale, une autodéfense intérieure, un réflexe de survie ???? …je me suis souvent posé cette question « pourquoi », il parait que c’est une question enfantine parce qu’il n’y a pas de réponse satisfaisante ! il n’est rien de pire que la disparition physique d’une personne même armé d’une solide espérance dans le temps, elle nous laisse totalement nus !

ma Monique
je voudrais pouvoir vous répondre , mais je ne le veux pas , je vais me retrouver chez nénette , de plus beaucoup d’ internautes vont lire , et certains j’vous dis pas …….mais je vais vous dire une chose ma Monique , je suis initiée …….si vous avez lu certains de mes coms dans l’ex journal vous devez avoir une idée de ma compréhention des choses de l’enfance , de la vie ….je suis très très proche des animaux , et ce n’est pas pour rien ……
je ne comprends pas et ne comprendrais jamais comment on peut aimer quelqu’un qui ne vous aime pas !!! en celà , je suis initiée ……je n’aime pas !!!!!!!!
très très grosse bise ma Monique …..
le peu que j’ai lu chez notre hôtesse……..elle paraît être aussi initiée …
amitié et à bientôt .
Chris

Bonjour la belle petite,

J’ aime les animaux, sans condition .

Aimer un homme, sans en être aimée est une horreur, une douleur physique et psychologique et cela peut durer des décennies .
Le pire est, en ce qui me concerne, recevoir les signaux de l’ amour de l’ autre et comprendre que c’ était du cinéma, une expression d’ irresponsabilité ! Alors, là, je ne vous raconte pas, c’ est inénarrable .

Tout ce qui est de l’ ordre de la trahison est pénible, même en amitié .
Les indiscrétions … les confidences, les correspondances é vent(r) ées … la laideur de l’ être aimé .

Et c’ est vrai Ronan, qu’ il faut confiance et COURAGE ou FOLIE, pour aimer encore et se faire de nouveaux amis .

Mais, beaucoup dans la vie n’ est-il pas de l’ ordre du pari ?

Des bises ma gentille souris .

A Marc, souris, verveine, Ronan,
Sujets que je ne peux aborder en ce moment, je vous répondrai à tous quand je serai apte …
Bises .

ma souris,

je me souviens que vous aviez évoqué, il y a longtemps, certains aspects de vos souvenirs d’enfance ! les animaux sont nos plus sûrs amis et alliés, on n’est jamais déçu ! c’est vrai que la toile ne se prête pas aux confidences, juste des grandes lignes essentielles ! la vie nous initie, dans un sens ou dans l’autre, essayer de ne pas se durcir est un effort quotidien et si je gagne un jour c’est une victoire ! je suis un bien piètre soldat et j’ai toujours admiré ceux qui aiment sans condition ! garder foi en l’homme est le plus risqué des paris !
amitiés ma souris et à bientôt

Chère Monique,

Je ne comprends même pas ce que voudrait dire « aimer avec condition » .

Ce que je connais du sentiment amoureux est inconditionnalité !

Et il est alors nécessaire de distinguer la passion de l’ amour, mais, en ce qui me concerne aimer d’ amour est ma passion …

« garder foi en l’homme est le plus risqué des paris ! »
C’est aussi la plus grande des joies et la meilleure des espérances. C’est aussi le seul moyen de faire changer le monde. Indécrotable optimiste assurément…

bonjour Dominique
loin de moi de parler du sentiment amoureux , n’ayant pas eu de problèmes importants sur ce sujet ….je parlais de l’enfance ….uniquement de l’enfance …..
bibise de souris Dominique et à bientôt …
Chris .

Bonjour souris,

Oui, j’ avais bien compris …
Initiées nous sommes .

Il est vrai que si l’ on n’ est pas aimé enfant, si l’ on n’ apprend pas à l’ enfant à aimer, l’ enfant deviendra un adulte « handicapé » .
Vulnérable, endurci, méfiant ou hardi, cet amour défaillant à l’ enfance lui manquera toute la vie .
C’ est vrai pour beaucoup …
La fameuse résilience est la capacité à rebondir, mais pas à oublier .
On dit que les hommes qui n’ ont pas eu de père, se reconnaissent entre eux .

BIbise aussi ma souris .

et encore , j’apporterais beaucoup de nuances quant à l’handicap ! en effet il y en a un quand l’enfant attend qque chose de son père ou de sa mère , l’amour qui ne vient pas et il attendra toute sa vie c’est dans la plupart des cas ., et cette attente deviendra un handicap ..mais il y a des enfants qui n’attendent rien strictement rien, ils sont beaucoup plus rares et dans ce cas il n ‘y aura pas manque !
bon cette fois je m’en vais ……
à bientôt
Chris ….

Oui chère Chris,
Je suis d’ accord, autant de cas uniques, pour des enfants uniques et la classification ou les catégories sont restrictives jusqu’ à en devenir erronées .
Bise .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

juillet 2011
L M M J V S D
« Juin   Août »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

miscellaneous

Archives

Commentaires récents

Darie sur Haïku jaune
papy yabalou sur Haïku jaune
Darie sur Haïku jaune
papy yabalou sur Haïku jaune
papy yabalou sur Haïku jaune
juillet 2011
L M M J V S D
« Juin   Août »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Blog Stats

  • 130,593 hits
%d blogueurs aiment cette page :