happy days

Le garçon aux cheveux longs

Posted on: 22 mai 2011

Il est grand gracieux et blond
Les beaux cheveux longs
Attachés sur le col
En un petit chignon
Toujours une mèche folle
Sur le front

Son fils est à naitre
Bientôt un petit être
Sera là
Dans ses bras
De père aimant
Bienveillant

Son épouse adorée est à la maison
Prépare le nid de l’ oisillon
Cueille les fleurs
Ornements du bonheur
A paraitre ces jours
Le fruit de leur amour

Pas de prénom
Par superstition
Attendons

Ce bel homme doux
Appelle mes chiens
Ses « lapins »

Un jour de novembre
Il sauva l’ un des miens
Les membres
Déchiquetés par un molosse
Féroce

Et depuis ce jour-là
Je n’ en démords pas

Le grand gars craquant
Au sourire si touchant
Est mon docteur de chiens

Nous nous en portons bien

(copyright)

Publicités
Étiquettes : , , , ,

21 Réponses to "Le garçon aux cheveux longs"

Que c’ est bien dit et écrit …
Dites Dominique, pour me faire plaisir,
à moi et à moi seul, égoïste je sais,
pourriez vous en écrire un seul,
un de ces quatre,
qui ne soit ni bien fini, ni mal achevé,
que je puisse enfin y trouver critiques
et m’ y mettre en huit à vous l’ écrire,
afin que fierté mal placée,
ne soit plus contrariée …

Cher ami, vous me demandez l’ impossible !
Touchante poetesse je suis ( cf Gymnote) .

Fermez le Ban !!!

C’ est qu’ à force de vous tresser des louanges,
Dominique, je crains la répétition, notre langue,
celle française, ne semblant plus assez riche,
pour ne juste énoncer, ce que je pense de tels
écrits et à raison d’ un de ceux ci,
égrainé en votre créatif et au quotidien,
jamais, jamais, je ne pourrai hélas,
tenir le rythme et en cela j’ en suis attristé !!!

Amitiés …

« Flattez-moi, flattez-moi … » in « La folie des grandeurs » !!!!!!!!!!!!!!!!!
Celle-la, je vous l’ avais déjà présentée de l’ autre côté !

Et le pire c’ est que je ne flatte pas,
là n’ est entrevue, que pure vérité !
Quant à côté, c’ était …
Mais cela n’ est plus .

Ma petite peluche que j’ adorais,
désormais est toute autre,
libre et indépendante,
ayant sa vie propre aussi,
il faut faire donc avec …

dickens  » conquise  » par moi était,
du moins le pensais je vraiment,
simple facettes virtuelles,
nous étions l’ un comme l’ autre,
inconscients de tout,
en ce là-bas si éphémère …

Dominique, différente, est elle,
si proche, mais si lointaine à la fois,
telle mon ile, la Corse,
définie ainsi, avec justesse,
comme étant aux yeux de tous,
 » la plus proche des iles lointaines  » .

Captivante ô combien Dominique,
tout comme l’ était dickens …
Si elle est l’ ignore,
moi, je le sais …

Hello Yannick,

Une expérience traumatisante récente n’ a pas réussi à entamer ma self-estime, construite pas à pas de ma vie, malgré des tentatives pilonnantes d’ inconnues qui ne gagnent pas à être connues et d’ un connu- pas- tant- que- cela .
Mais, votre enthousiasme sympathique n’ est-il pas au-delà de moi- Dominique ?
Oui, je crois … que c’ est au-delà .

Le problème, c’ est que s’ il est au delà de vous,
c’ est qu’ il n’ est point en vous et de cela
lorsque l’ on est indépendante on en a que faire,
lorsque tout va bien, mais dés que quelque
chose coince, alors il peut en être tout
autrement, l’ indépendante se retrouvant le plus
souvent bien essolée, face à ses soucis passagers,
d’ autant plus que ses alliés sont loin …

Il en est ainsi de la Corse, lorsque tout va bien,
elle ne le vit que trop tard et lorsque tout va
mal, elle se retrouve tout de suite exposée
et la première en plus, tant farouche et
indépendante elle s’ affiche, elle aussi …

… j’ ai un corse ami dans ma vie …

Je crois bien que ce soir le Saint Bernard
va boire son petit tonneau tout seul,
il semblerait qu’ il se soit inquiété
pour rien, ou presque,
il est ainsi fait, gros, mais pas trop,
attentionné à trop, cette fois,
mais de choses le dépassant,
telle sa non connaissance,
de l’ éternel féminin …

Hips, hips …
A la bonne vôtre, amis d’ ici !

Je tends mon verre, buvons ensemble les amis !

Cela est vrai et partagé aussi,
ces trois années à vous cotoyer
y sont certes pour autant,
espérant en cette amitié,
si étonnement bâtie,
que celles à venir,
ne pourront que réconforter
pareille opinion .

Un beau regard marron de chien me dit « que lis-tu dans mes yeux » ?
Plus expressif qu’ un clavier, j’ ai compris qu’ il est temps de promener !
Alors bonsoir les amis, à demain .
Bise de do pour un bon dodo .

Conforter en soi, aurait été bien suffisant,
en cet écrit ci-avant cité,
réconforter est parti tout seul,
mais là aussi s’ efface,
devant le CHTOP !

Une nouvelle forme de lapsus, après le linguae, le lapsus « clavieri » ? non, non, les puristes, pas taper, non, pas sur la tête !!!!
Les chiens, à l’ attaque !
Oh, la vache, ils sont déjà partis se promener sans m’ attendre !
AAAATTTTenDDDEZZZ-MOIIIiiiiiii

Hello my Do_Dickens . Je profite de ce jolie poême pour vous contacter à nouveau ( mes cheveux sont court & poivre et sel !!! ) . Cela fut long , car un trés mauvais virus avait envahi & détériorer mon pc . J’espère que you are so « charming » & que vous continuez de fréquenter assidument votre  » Club  » .
Je vous embrasse . And  » god save the Queen  » .
Gilles ( Ronnie Thatcher )

Hello Gilles ! So happy to see you again .
J’ espère que tout va bien, bises .
J’ ai fondé la FEUILLE de CHOU de l’ autre côté, pour ébats, euh, je veux dire débats . ( je fais ma verveine !)

EBATS, vous avez dit EBATS ??
Enfin  » NOUS  » vouliez vous dire ??
Si, si, je crois, jolie création poétique en plus,
tout dans la cuisse, si, si …
Et pas le moindre CHTOP ??

NOOOOONNNNNNN ?????

Paaasscccaaallleeeeeeeeee !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Ta soeur t’ appppeeeelllleeeeeeeeeeee !!!!!!!!!!!
Prends ta fille avec tooooiiiiiiiii !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
YOOUUUOOOUUUUUUUUUU !!!!!!!!!!!!

C H T O P Yannick !
C H T O P
C H T O P
C H T O P

Ah bon … j’ me disais aussi …
Imperturbable qu’ elle est notre copine,
pas vrai Gilles, égale à elle même,
peut être aussi pour notre bien à tous,
qui sait ?

Mais dites moi canaillou de Normandie,
elle n’ est point votre cousine, hein, ???
Vous m’ avez fait galopper en cela,
vous savez ?

Oui, Ronnie-Gilles-Thatcher est un peu mon cousin !
Et OUI Yannick, imperturbable je suis, même si je ris parfois, avec vous je dirais souvent, sous cape .

Hello Gilles, God save the Queen !

Vive l’ Empereur !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

mai 2011
L M M J V S D
« Avr   Juin »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

miscellaneous

Archives

Commentaires récents

Darie sur Haïku jaune
papy yabalou sur Haïku jaune
Darie sur Haïku jaune
papy yabalou sur Haïku jaune
papy yabalou sur Haïku jaune
mai 2011
L M M J V S D
« Avr   Juin »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Blog Stats

  • 130,177 hits
%d blogueurs aiment cette page :