happy days

Un trésor de voisins

Posted on: 24 mars 2011

J’ ai de nouveaux voisins irlandais
Toute une famille de farfadets

Tout a commencé
Avec un arc-en-ciel
Dans le jardin planté

Oui par un beau matin
J’ allais chercher du miel
Dans mon jardin

Derrière le coin alpin
Je les vis soudain

Tout d’ abord je pensais
Que l’ hortensia avait poussé
Ses feuilles dans la nuit

La verdure bougeait
Comme par vent
Agitée

J’ approchais prudemment
Et je vis finalement
Des petits êtres verts
Sous l’ arc-en-ciel installés

Un village de leprechauns !

Je cherchais dans l’ encyclopédie
En trente six volumes et demi
Et je constatais
La page effacée

Bon me dis-je
Je vais devoir faire connaissance
Et apprendre la science
Sur mon terrain

La suite … à demain

Publicités
Étiquettes :

8 Réponses to "Un trésor de voisins"

un ton nouveau. Quelle fraîcheur ! J’adore.

Comment dire ? Un goût de printemps, plein de sourire et de joie tranquille. J’aime beaucoup…
Mais méfiez vous de mes cousins irlandais…ils sont sympathiques, chantent et boivent autant qu’il dansent.

Vous, tu, à tu et à toi, bref oui, ils sont sympathiques tes cousins irlandais, ils tiennent de toi, my friend !

Que veux-tu, à force d’expliquer à mon aînée qu’il n’y a pas de tu ou de vous en anglais, je m’y perds dès qu’il est question de London !!

Je comprends my friend, moi-même …

bonjour Dominique,

voilà, je me trempe timidement dans votre histoire de farfadets un peu comme on s’essaie dans la mer quand on la sait un peu froide !

alors uniquement pour vous rassurer, c’est moi qui possède l’autre demie de votre 36e volume ! ne cherchez plus, je m’en suis servie pour remonter mon cartel de cuisine, j’étais trop juste en hauteur !

des bises et suite au prochain numéro !

Monique,

Je dois vous dire que vous étiez sur ma liste des possibles emprunteurs, si cela vous a rendu service, tant mieux !

Vous avez vu , je me débrouille quand même, telle une scout qui a son couteau VICTORIA suisse à tout faire et même raconter de jolies histoires .

Les leprechauns ont pris leur WE, alors, je suis en train de composer un triste poème d’ amour, Amour Ô Amour, tout en faisant les cents pas dans mon jardin qui lui-même ne fait pas cent pas .

Bises .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

mars 2011
L M M J V S D
« Fév   Avr »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

miscellaneous

Archives

Commentaires récents

Darie sur Haïku jaune
papy yabalou sur Haïku jaune
Darie sur Haïku jaune
papy yabalou sur Haïku jaune
papy yabalou sur Haïku jaune
mars 2011
L M M J V S D
« Fév   Avr »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

Blog Stats

  • 130,177 hits
%d blogueurs aiment cette page :