happy days

REMEMBRANCE DAY

Posted on: 10 novembre 2010


11 novembre, onzième jour du onzième mois à 11h11, deux minutes de silence en souvenir de l’ Armistice de la Grande Guerre et de ses millions de victimes .

Dans le Commonwealth, le symbole des victimes militaires, de leur souvenir et de notre reconnaissance est le coquelicot, le poppy . On dit aussi d’ ailleurs le Poppy Day .

Le lieutenant-colonel canadien John McCrae a composé un émouvant poème le 3 mai 1915 en hommage à l’ un de ses hommes qui venait de mourir au combat, « In Flanders Fields » . Il y est fait allusion aux coquelicots qui poussent parmi les rangées des tombes des soldats et cette image restera comme le symbole des morts au Champ d ‘Honneur .

On se souviendra de ce livre magnifique de Michel Quint « Effroyables jardins » où il est fait allusion à ces champs de bataille et aux coquelicots qui poussent ensuite sur les morts .

( Effroyables jardins est une expression de Guillaume Apolinaire qui a combattu pendant cette guerre et fut gazé)

On peut aussi bien, y voir l’ image symbolique du sang des soldats, répandu en taches rouges comme des fleurs dans un champ .

La chanson interprétée par Marcel Mouloudji  » Comme un petit coquelicot » reprend cette image du sang versé .
.

In Flanders fields the poppies blow
Between the crosses, row on row
That mark our place; and in the sky
The larks, still bravely singing, fly
Scarce heard amid the guns below.

We are the dead. Short days ago,
We lived, felt dawn, saw sunset glow,
Loved and were loved and now we lie
In Flanders fields

Take up our quarrel with the foe:
To you, from failing hands, we throw
The torch; be yours to hold it high.
If ye break faith with us who die
We shall not sleep, though poppies grow
In Flanders fields
.

Dans les champs de Flandres, les coquelicots éclosent parmi les croix alignées qui marquent notre emplacement …

Nous sommes les morts . Il y a quelques jours nous étions vivants, on ressentait l’ aube, on voyait les lueurs du soleil couchant, nous aimions et nous étions aimés et maintenant nous gisons dans les champs de Flandres .
.

Tous les ans, en Grande-Bretagne, au profit des oeuvres pour les militaires, on achète des coquelicots en papier à agrafer sur nos vêtements, des petites croix de bois léger avec un coquelicot à la croisée des branches et maintenant également des pins coquelicot . Et nous sommes fiers d’ arborer ces insignes de mémoire solidaire et de gratitude .
.

Chaque année, au mois de novembre, je vais au cimetière britannique militaire d’ Etaples, Pas-de-Calais, en France, sur la route de Boulogne .

Il s’ agit du plus grand cimetière britannique en France, sur six hectares, près de douze mille tombes de jeunes gens, tombés essentiellement pendant les combats effroyables de 1917 pour défendre la zone nord, belge et française, derniers remparts avant la mer avec les ports d’ Etaples, Boulogne, Calais et Dunkerque et défenses des fronts de l’ Artois et de l’ Yser et du réseau ferroviaire Nord .

Le gouvernement belge, alors, était venu se replier d’ Ypres au Touquet, face à Etaples, où « le jardin d’ Ypres », rappelle au promeneur cette période de solidarité .

On mesure l’ importance stratégique de cette région et la volonté de la défendre « à tout prix » humain .

Ce cimetière fut inauguré le 14 mai 1922 par le roi George V .

Il se tient à l’ emplacement du plus grand camp d’ entrainement de l’ armée britannique en Europe, 80 000 militaires s’ y entrainaient . Il avait la réputation d’ être d’ une dureté insoutenable et une mutinerie fit de nombreuses victimes .

Des hôpitaux militaires actifs avoisinaient le camp .

Le cimetière est sur la rive nord de la Canche, il surplombe la baie, situé sur une haute dune par ailleurs à l’ état sauvage .

L’ entrée est impressionnante, on passe entre deux hauts cénotaphes de pierre claire, surmontés chacun de quatre drapeaux de pierre, en berne . ( architecte sir Edwin Luytens )

Et déjà, on est comme pétrifié . A perte de vue, des milliers de stèles alignées, blanches sur le gazon vert , en pente douce vers la Canche . On a envie de pleurer .

Cette organisation toute militaire nous interdit de considérer cette démarche comme romantique .

Comment ne pas se sentir les parents de ces gamins de vingt ans, nés tellement longtemps avant nous, pourtant .

Ils sont morts pour nous, on ne peut plus les protéger mais on voudrait protéger leur souvenir .

Il y a des femmes parmi ces inhumés, le carré des « nursing sisters », en effet, elles étaient nombreuses à se dévouer dans les pires conditions, dans les importants hôpitaux militaires également à cet emplacement .

Et, tristement, si tristement, la tombe singulière d’ un chinois, derrière un bosquet de bambous planté pour l’ honorer, lui qui est venu mourir si loin de chez lui .

On considère qu’ il y eu plus de deux mille chinois à mourir ainsi . La plupart n’ étaient pas des militaires mais des civils engagés pour la main d’ oeuvre nécessaire .

Et, tous les ans, j’ aime aller seule, en novembre, ficher dans la terre, au hasard, les croix de bois que j’ ai rapportées de Londres .

Ce lieu n’ est pas oublié, on voit à longueur d’ années, des véhicules essentiellement britanniques, stationner devant les majestueux cénotaphes . Certains cependant, viennent d’ outre Atlantique, en effet, il y a plus de mille tombes canadiennes .

REMEMBRANCE DAY

Publicités

10 Réponses to "REMEMBRANCE DAY"

le Maréchal FOCH, héros de 14-18 a dit : •Mon centre cède, impossible de me mouvoir, situation excellente, j’attaque. (Bataille de la Marne septembre 1914). •Ne me dites pas que ce problème est difficile. S’il n’était pas difficile, ce ne serait pas un problème. •Accepter une défaite, c’est être vaincu. •Les avions sont des jouets sans aucune valeur militaire. •A la guerre, c’est celui qui doute qui est perdu : on ne doit jamais douter. •Il n’y a pas d’homme cultivé ; il n’y a que des hommes qui se cultivent. •Une assemblée pour décider doit avoir un nombre impair, mais trois, c’est déjà trop. •J’aime mieux une armée de moutons commandée par un lion qu’une armée de lions commandés par un âne .

Ces citations du Maréchal FOCH, nous sont heureusement rappelées par notre amie verveine-Monique . Merci à elle .

chère Do, quelle beau texte, magnifique et des mots clefs comme ….le coquelicot, la cocarde, la liberté, la démocratie, la PAIX, la joie…..et une pensée émue et reconnaissante pour tous ceux qui se sont couchés et qui reposent, avec de simples matricules parfois, pour que nous soyons des hommes libres et heureux ! je pense aux suivants qui ont fait de même et à quel prix …mais la paix n’en a pas, c’est une fleur fragile comme le coquelicot ! pour eux tous, notre reconnaissance infinie ! je vous embrasse !

Je vous embrasse affectueusement .

Bonjour, nous avons un projet avec notre école pour 2014…donneriez-vous l’autorisation d’utiliser la photo ci-dessus? Merci

Bonjour Françoise Legros, je ne puis hélas répondre favorablement à votre demande mais je puis vous proposer, si cela peut intéresser vos travaux avec votre école, de prendre des clichés spécifiquement de cette nature que je serai heureuse de vous proposer gracieusement pour vos projets pédagogiques.

Peut-être avez-vous lu aussi mon poème  » L’ armée immobile » où je mentionne ces croix de bois de balsa, déposées dans les cimetières militaires britanniques.

Où puis-je voir les autres clichés? Merci

Je vous propose d’ aller prendre des clichés de ces petites croix au cimetière militaire britannique
d’ Etaples, pour votre école.
A titre désintéréssé, puisqu’ il s’ agit d’alimenter un projet pédagogique.

Un peu loin du sud de la Belgique….
Merci

RIRE
C’ est moi qui irais prendre des clichés pour vous, je suis londonnienne mais vais régulièrement sur la côte d’ Opale.
Savez-vous que pendant la Grande Guerre, le gouvernement belge à Ypres,s’était replié et avait été accueilli au Touquet?

Ma culture n’est pas bien grande, mais je me soigne!! C’est gentil à vous! Nous avons un professeur d’anglais londonien à l’école!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

novembre 2010
L M M J V S D
« Oct   Déc »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  

miscellaneous

Archives

Commentaires récents

Darie sur Haïku jaune
papy yabalou sur Haïku jaune
Darie sur Haïku jaune
papy yabalou sur Haïku jaune
papy yabalou sur Haïku jaune
novembre 2010
L M M J V S D
« Oct   Déc »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  

Blog Stats

  • 130,407 hits
%d blogueurs aiment cette page :