happy days

Je veille

Posted on: 6 novembre 2010

Le voilage gonfle

Le volet bat

Le vent se lève
.

Le chien est allongé

Devant l’ âtre

Ses beaux yeux de braise

Eclairés par le feu
.

Par terre

A côté de lui

Enveloppée dans un plaid

Je lis
.

Son regard confiant et chaud

M’ interroge

Je suis si bien

Me dit-il

Faut-il que je bouge

Faut-il vraiment aller

Voir
.

Rendors-toi bel ami

C’ est le vent qui gémit
.

Tout va bien

Je veille

Publicités
Étiquettes : , ,

17 Réponses to "Je veille"

bonsoir chère Dominique, je viens d’admirer quelques peintures de John Constable, j’aime beaucoup « l’arc-en-ciel » ! savoir peindre, quel don du ciel ! cette petite maison avec sa barrière pourrait-être dans le Vexin français, autant dire que la campagne est immuable tant elle est pareille en tout lieu ! j’aime imaginer que vous êtes dans cette maison avec le chien devant l’âtre crépitant ! mais quel est ce bon livre ? je vous embrasse

Sans compter que « Gymnote » monte la garde devant la porte, l’arme au pied, enveloppé dans son caban et la jugulaire sous le menton !!! Halte là …On ne passe pas !!!!
Bien reçu que la technique est défaillante,pas d’inquiétude, l’amitié perdure !!!!
Bises et encore merci pour ces belles poésies, quel talent !!! Je les lis chaque soir et les perçois comme une récompense après une journée bien remplie .Merci Do, courage à toi et prends soin de toi.
Cap’taine D’Gym .

bonsoir D’Gym si vous montez la garde alors le chien n’a plus besoin d’aboyer, voilà pourquoi il sommeille avec juste une oreille dressée pour la forme, Do est deux fois protégée ! comment ça coule là-bas au pays bleu des mers ? amitié terrienne et boueuse, flotte oblige, si seulement j’avais l’âme d’un Monet !

Chère Monique bonjour,
je crois deviner , qui s’abrite derrière ce joli prénom !!!!
N’est tu pas en demeure dans cette belle Bourgogne ?
ici, en Touraine ,la pluie aussi a fait son apparition.La Loire a pris de l’ampleur, il faut surveiller chaque jour l’amarrage du bateau,car elle monte de 70 cm en une nuit;
Sinon,la saison est propice aux champignons ce qui implique la corvée des conserves ,mais tout se fait dans la bonne humeur.
Dans chacun de nous , sommeille une âme d’artiste, une certaine sensibilité,il suffit de passer à l’acte.Dominique nous comble avec son talent et je constate au fil des jours que c’est une vraie poétesse.Je me régale de ses écrits sans compter que les illustrations accompagnant ces derniers sont toujours d’un choix subtil.
je te souhaite un très bon dimanche Monique et je t’embrasse.
Gymnote.

cher Gymnote,

hélàs je ne suis pas du pays des esargots ni du bon vin Chateauneuf du Pape, je suis terrienne de la rase campagne, mon clocher, mon vieux village, mon jardin avec de la verveine entre les roses et les iris ! j’espère que me présenterez ce magnifique bateau porteur de vos rêves ! Dominique écrit très bien je l’ai remarqué depuis fort longtemps et ce blog est très artistique, j’aime ces instantanés poétiques et lyriques tout en restant brefs comme une fenêtre ouverte ! j’en profite pour vous embrasser tous les deux !

Mes Chéris, j’ adore ce dialogue !!! Hotmail est inaccessible depuis 24h et je suis comme handicapée . J’ aime que gymnote veille sur moi, et que monique, une fleur de verveine dans les cheveux vienne m’ embrasser . Vague à l’ âme, mes amis, et la volonté et la raison n’ y peuvent pas grand chose . Cela passera . J’ espère que vous allez bien, D’ Gym, va voir si tu as le temps « tu es beau » et « le jour se lève » et le début de nos bloggages (un peu grâce à verveine qui a mis sur la voie le lala) « mon poème de moi » . Baisers à lord D’ Gym et ma petite cocotte de …

Tu vois my Gym, toujours pas de hotmail !!! je pense à toi bel artiste . Bisous . Dimanche 11h15 .

Dodo. Je suis allé sur tes premiers blogs. beaucoup de passion,l’amertume en est que plus grande!!!
Monique est donc notre « Verveine » du Fig.si j’ai bien capté .
Il me semble qu’elle vit dans le Vexin,si mais souvenirs sont bons.(tu me confirmeras);
je l’apprécie beaucoup (si c’est elle). toujours pertinente mais aussi , drôle dans ses commentaires.
Pluie en Touraine,baisse des températures,ciel plombé, bref ,nous avons basculé vers une autre saison.Les feuilles jonchent le sol, saison propice à la poésie,la peinture, à l’écoute de la musique classique et au bilan sur soi même.
Je vois que tu as des difficultés avec hotmail.Je t’adresse un courrier cet après midi avec la photo du tableau.
n’attrape pas froid et prends soins de toi, essaie d’oublier ….cela va prendre du temps !!!
je t’embrasse ainsi que Monique ,si elle nous lit.
Ton vieux d’Gym.

Toujours pas de hotmail, vive le blog . Merci pour la photo . Je viens de poser un nouveau poème . Je ne ressens pas d’ amertume, mais sonnée par la stupéfaction … J’ aime bien « le jour se lève » et « les amoureux de la blogosphère » . De la passion, je ne me rends pas compte, mais beaucoup d’ affection, de tendresse et de proximité (imaginaire ?). J’ avais le sentiment d’ une rencontre exceptionnelle , même sur un plan amical .
Oui, c’ est bien notre verveine du vexin !!! Ici, le temps est variable entre ondées et soleil, j’ espère que tu vas bien et je t’ embrasse tendrement le Gym .

Dominique,
Ni la raison, ni la volonté ni peuvent rien changer dîtes vous. Certes, mais là où cela échoue, l’amitié peut sans doute être un bien précieux secours.
Nos mots sont souvent bien malhabiles à exprimer le fond de notre coeur mais risquons les quand même, sinon à quoi bon.
Vous m’apparaissez comme étant une personne d’une grande sensibilité, profondément à l’écoute de l’autre et dont la bonté déborde du coeur.
Je ne sais si, « dans la vraie vie », nous aurions sympatisé. Toujours est-il que je suis heureux de vous connaître et que vous lire m’est un réel plaisir. J’estime être une chance, le fait de pouvoir converser avec vous. Vous avez du prix à mes yeux, l’amitié est une richesse.
Tout cela est bien maladroitement dit, j’en conviens. Mais le vague à l’âme ne vous sied pas. Vous êtes fait pour sourire.

Vous savez Ronan, je suis en effet une rieuse et c’ est pourquoi je gère si mal et dans l’ ambivalence une situation qui me mine . Mais, je sais ce qui m’ a bouleversée, ce sont des faits pour moi dévastateurs, et si, alors, je n’ avais pas réagi, on serait sans doute encore bons amis et il m’ embrasserait comme il le fait deux fois par jour nommément avec ces dames du réseau !

Riez, riez tendre Dominique ! Cela vous va mieux.

Nous avons mon épouse et moi, suivi ce week-end le topo d’un couple sur la notion de confiance. Ils ont eu cette phrase : le passé est pour la miséricorde de Dieu, le futur est pour sa providence et le présent seul doit nous préoccuper.

Convertissez votre incompréhension en abandon. Vous ne pouvez plus revenir sur ce qui s’est passé. Ne regrettez rien, l’avenir est devant vous.

Cher Ronan, vous avez touché le coeur de la cible ! Je suis maintenant en mesure de pouvoir suivre vos conseils sensés et amicaux, Je ne suis plus très loin de trouver les moyens de convertir mon incompréhension en abandon, et il est vrai que le sujet était la confiance … Je ne regrette rien, j’ ai suivi mon coeur . Je vous embrasse, bless !

Chère Monique,
J’ai cru comprendre que derrière « Verveine » du fig.se cachait Monique !!!
Gymnote apparaît peut être sous un autre angle lorsqu’il dialogue sur le blog de Dominique.Oui, en effet,plus serein,moins provocateur,moins vulgaire aussi, bref, le matelot a quitté le bord , et se frotte à l’humanité terrienne.
Ceci dit, l’empreinte de la mer a laissé des traces !!!
je vis en Touraine à quelques 200 mètres de ce joli fleuve qu’est la Loire.Fleuve « sauvage » avec sa faune et sa flore,bancs de sable, îlots , ponts l’enjambant .
Comment résister à l’appel …du large , en ayant pareille carte postale devant les yeux;
j’ai donc à ma retraite, acheté une barque et je profite de cet environnement.je me fais construire actuellement par un charpentier de marine de Loire ,uniquement pour me faire plaisir ,un autre bateau plus grand , qu’on appelle  » Futreau » en Touraine, bateau typique de la Loire .ce bateau fait partie du patrimoine ligérien .Car au siècle dernier ,la Loire était un fleuve qui générait un commerce florissant.En effet,les « mariniers de Loire » montaient du sel et des salaisons de poissons de Nantes à Orléans , et redescendaient du vinaigre d’Orléans vers Nantes .
Bref,une autre époque ,mais la Loire demeure.
j’aime les bateaux Ils i ont une âme, sont des ètres vivants, donc ,je ne peux m’en détacher.
Mon bateau futur sera construit en chêne et en pin Douglass ,bois qui provient des forêts de Corrèze.
j’ai visité l’atelier de ce charpentier,j’ai vu des bateaux en construction,c’est très beau, on a envie d’embrasser la coque ,du moins, je n’ai pu me retenir de passer ma main sur les bordés (flancs), tellement c’est du bel ouvrage et tellement ce bois est une matière noble.
je t’embrasse ma chère « Verveine » .Bonne fin de dimanche.
Gymnote….l’affreux !!!!

cher Gymnote,

youpi me voilà démasquée comme diraient les enfants ! je vous lis avec bonheur, si je ne « respire » pas les bois n’y connaissant pas grand chose, j’adore les vieux galions qui jalonnent l’histoire de la marine, que c’était beau ! j’ai une nièce qui habite Rochefort, j’ai pu admirer la reconstitution de l’Hermione, navire qui conduisit le marquis de La Fayette en 1780 sur des terres dites sauvages pour aider à la construction des USA , petit musée très intéressant jusqu’aux cordages et aux noeuds marins ! l’Hermione est reconstituée avec les mêmes matériaux nobles et tout est façonné identiquement à l’ancienne ! votre bateau est un rêve en lui-même qui se concrétise, le rêve probablement de toute une vie passée sur la mer et je suis d’accord, la Loire est superbe on peut en être amoureux, je m’y suis promenée à chaque fois que cela m’a été donné ! les bateaux ont fait la richesse du commerce français de tous temps voilà qu’aujourd’hui les bateaux sont remisés parce que les pêcheurs n’en vivent plus ! à quand la mise à l’eau et le premier voyage sur le « Futreau » destination inconnue….mais au fait y-a-t-il une destination quand on vogue libre et heureux sur la mer ? je vous embrasse aussi !

Gymnote,

L’instant d’un moment, l’odeur de pin et des copeaux de chêne a envahi mon bureau. Les touches de mon clavier avait la délicate ruguosité d’une planche étuvée. Pour un peu, j’entendais les mouettes crier. Merci de cette évocation. Vous m’avez fait rêver.

Salut l’ami, merci ,c’est très gentil de ta part.Je te souhaite une bonne semaine cher Patagon.
Bien amicalement,Gymnote.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

novembre 2010
L M M J V S D
« Oct   Déc »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  

miscellaneous

Archives

Commentaires récents

Darie sur Haïku jaune
papy yabalou sur Haïku jaune
Darie sur Haïku jaune
papy yabalou sur Haïku jaune
papy yabalou sur Haïku jaune
novembre 2010
L M M J V S D
« Oct   Déc »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  

Blog Stats

  • 130,177 hits
%d blogueurs aiment cette page :