happy days

Mr ZERO

Posted on: 20 septembre 2009

Patricia Wentworth  Mr . Zero

Voici dans la collection « Grands Detectives  » de 10/18 , sous le numero 4272 ,  un roman  de Patricia Wentworth, dont le titre original est  » Mr . Zero »  . Publie pour la premiere fois en 1938, en langue anglaise . La traduction est d’ Eric Moreau .

Cet ouvrage fait partie de la longue serie des romans policiers ecrits par Patricia Wentworth, decedee en 1961 .

Sa creature la plus connue est Miss Maud Silver, dame agee et sagace, detective en costume de flanelle grise, armee d’ aiguilles a tricoter et incollable sur l’ oeuvre du poete Tennyson dont certaines reminiscences  l ‘ aident a resoudre les intrigues les plus etranges . Un policier, l’ inspecteur Lamb est present souvent et  devient meme le personnage principal de trois romans . Pour le reste de la production, il s’agit de romans sans lien les uns avec les autres . C’est le cas ici .

L’ editeur nous dit que  » la belle et ingenue Sylvia Colesborough a l’art de s’ attirer les ennuis. Fort heureusement, sa cousine, Gay Hardwicke, a toujours su l’ en depetrer . Mais, cette fois, l’ affaire semble beaucoup plus serieuse que de simples broutilles de jeunesse . Mariee depuis peu a Sir Francis Colesborough, un politicien influent qui lui a formellement interdit de jouer son argent, Sylvia n’ a pas su resister a la tentation. La voila contrainte d’ accepter l’ odieux marche d’ un mysterieux maitre chanteur, Mister Zero. Il l’aidera a rembourser ses dettes a condition que la charmante ecervelee subtilise des papiers dans le bureau du Home Secretary… Appelee a la rescousse, l’ intrepide Gay se retrouve au coeur d’ une machination orchestree par un homme bien decide a menacer la paix interieure du Royaume-Uni .  »

 

 

Ce roman tient ses promesses, pas plus, pas moins . Pour quelques euros, on se retrouve a la fin des annees trente dans la Haute Societe anglaise, on passe le week-end a la campagne avec le ministre de l’Interieur qui a dans sa poche de pardessus une enveloppe contenant un document de premiere importance !  Il est accompagne par ses secretaires ,  hommes dignes de confiance . 

Leur hote , homme etrange a la fortune recente et souvent en deplacement , est marie a la plus jeune, la plus jolie et  la plus sotte des creatures, Sylvia  qui est meme qualifiee « d’appartement vide  » par un des protagonistes .  Sa cousine Gay raisonnable et intrepide est amoureuse de l’un des secretaires du ministre . Ce beau jeune homme vertueux aurait un avenir brillant, si on ne l’accusait d’ avoir vole l’ enveloppe dans la poche du pardessus de son ministre  . On assiste  a des scenes de bal, a des attentats nocturnes, des coups de feu dans les allees du parc, a deux meurtres, on roule en Bentley et on prend le the avec des petits gateaux .

La fin est heureuse pour les gentils et funeste pour les vilains et le Royaume est sauf . Nous aussi qui avons passe deux heures, comme au cinema serie B, pour le meme prix et sans en garder plus de souvenir , seulement le sentiment de s’ etre agreablement change les idees .

Publicités
Étiquettes : , ,

4 Réponses to "Mr ZERO"

Un peu bof donc cette 1ère lecture de rentrée ! Le problème avec les romans policiers en série, c’est qu’ils sont souvent sans surprise. On les lit comme on enfile des charentaises, sachant déjà quel univers douillet on va retrouver. Ca peut-être agréable, reposant, mais sans plus !

C’ est tout a fait cela, mais au lieu de reposer les pieds comme les charentaises, cela repose la tete .

J’ai lu plusieurs romans de Patricia Wentworth, qui mettent en scène Maud silver, je ne connais pas celui-ci. C’est vrai que ses intrigue ne sont pas toujours très recherchées… Ce petit comm pour te dire que le challenge du 1% de la rentrée reprend cette année, c’est moi qui l’organise, tu es la bienvenue si tu veux t’inscrire.

Bonjour, c’ est gentil de faire signe, pourquoi pas, je vais voir ce qui sort,comme romans quand je serai en france en septembre, je suis a l’ etranger, et je te tiens au courant et bravo pour reprendre le flambeau de Levraoueg qui faisait un travail admirable . A priori, c’ est plutot tentant . Amities .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

septembre 2009
L M M J V S D
« Août   Oct »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

miscellaneous

Archives

Commentaires récents

Darie sur Haïku jaune
papy yabalou sur Haïku jaune
Darie sur Haïku jaune
papy yabalou sur Haïku jaune
papy yabalou sur Haïku jaune
septembre 2009
L M M J V S D
« Août   Oct »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

Blog Stats

  • 130,153 hits
%d blogueurs aiment cette page :